Vaincre ses peurs

Vaincre ses peurs : Ce qu’elles vous coûtent ? Comment les surmonter ?

Michael Améliorer sa vie, Comment avoir le mindset pour réussir, Psychologie de l'argent 3 Commentaires

Aujourd’hui, je donne la parole à Kévin sur le sujet de la peur, et plus particulièrement comment vaincre ses peurs. Kévin est membre de plusieurs de mes formations, dont Je réussis mon investissement locatif. Pendant longtemps, ses peurs l’ont bloqué dans son parcours vers la liberté financière. Il espère donc que sa réflexion et son retour d’expérience pourront apporter à toutes les personnes freinées dans leur cheminement ce dont elles ont besoin pour vaincre leurs peurs.

Je vous en parle tout le temps : la peur, les croyances limitantes, l’isolement sont vos pires ennemis. On se tire des balles dans le pied sans le savoir. Heureusement, il existe des solutions !

Quelques lignes pour me présenter

Cette thématique m’est chère car j’ai moi-même été bloqué par mes peurs. Cela, pendant longtemps. Je vois également des personnes autour de moi qui n’arrivent pas à agir par crainte. Ce sont des membres de ma famille, des collègues ou des amis. Et souvent, pour masquer cette peur, ils se cachent derrière des excuses ou de l’attente (je suis trop vieux, j’attends la fin de la crise, ce n’est pas fait pour moi…). J’aimerais aider ces gens. Mais, je ne peux pas agir à leur place. J’espère donc que ce genre d’article pourra leur apporter ce dont ils ont besoin.

Comme je le disais, j’ai moi-même été dans ce cas. Mais, j’ai décidé d’en sortir. Les formations de Michael m’ont aidé à limiter l’inconnu et à me rendre compte que je ne suis pas seul. Les groupes d’entraide, le contenu de sa formation et les études de cas aident à se motiver et à passer à l’action. En plus, la communauté Facebook qu’il a créée sur l’immobilier est très bienveillante.

Ses formations ont beaucoup boosté mon mindset et mes résultats. Ses contenus sur Youtube ont également eu un gros impact positif sur moi. D’ailleurs, sa vidéo « Comment quitter la rate race et vivre ses rêves ? » m’a vraiment fait réagir. Je me suis reconnu lorsqu’il parlait des “petites choses qu’on accepte chaque jour” ou “le pire truc à faire, c’est d’accepter”.

Aujourd’hui, je commence à avoir mes premiers résultats dans mes investissements. Je suis en cours de signature de mon premier investissement immobilier. Et en parallèle de cela, j’investis sur un PEA.

Introduction

Comment vaincre ses peurs et lancer les projets les plus ambitieux ?

Vous savez, ce business qui vous aidera à vous épanouir. Ou, ce premier investissement immobilier qui vous tente.

Passer à l’action est la meilleure chose à faire. Et vous le savez.

Mais les excuses, le perfectionnisme et la procrastination prennent rapidement le dessus. Et votre projet est repoussé d’une semaine. Puis, d’un mois. Ensuite, d’une année.

Vous pensez que le problème vient de vous ? C’est le cas.

Vous pensez que vous devez supprimer vos peurs pour passer à l’action ? Vous avez tort.

Alors, quelle est la solution pour vaincre vos peurs ?

Je vais tout vous expliquer. Nous allons voir ensemble ce que vous coûtent vos peurs et comment passer à l’action malgré leur existence.

Prêt ? Allons-y !

Qu’est-ce que la peur ?

Un outil qui fait partie de votre vie

Le sentiment de peur est présent depuis le début de l’existence de l’homme. Si vous la détestez aujourd’hui, sachez que c’est en partie grâce à elle que nous avons survécu aussi longtemps.

Car, à l’époque où nous utilisions encore les peaux d’animaux pour nous habiller, la peur était un outil plus qu’utile. Elle nous permettait de fuir.

Inutile de vous rappeler cette sensation étrange. Lorsque votre pouls s’accélère. Vos mains et vos jambes se mettent à trembler. Votre champ de vision se rétrécit. Et vous commencez à suer.

Qu’est-ce qui se passe ?

Votre corps se prépare à fuir. À faire son meilleur sprint.

Aujourd’hui, cette émotion est toujours ancrée en vous. Et elle vous protège. Mais, il vous arrive d’être bloqué par elle.

Du coup, la peur est-elle une bonne chose ou pas ?

La suite va vous intéresser.

La peur est-elle mauvaise pour vous ?

Un ami de longue date

Ce sentiment qui nous paraît désagréable continue à nous aider. Même à notre époque. Il est vrai que les risques de se faire surprendre par un prédateur restent faibles.

Mais le danger est ailleurs.

Avez-vous déjà ressenti ce doute lorsque vous commandez un produit pour la première fois ?

Ou, lorsque vous vous apprêtez à investir de l’argent dans cette action qui est en tendance ?

À chacun de ces moments, vous avez peur. C’est normal. Et c’est à ce moment-là que vous vous posez le plus de questions.

Faut-il abandonner ? Certainement pas.

Dans ce cas, de quoi avons-nous peur ?

La particularité avec ces différents moments, c’est que vous n’êtes pas sûr de ce qu’il va se passer par la suite. Vous ne maitrisez pas la situation. Votre corps vous informe qu’un potentiel danger est présent.

C’est pour cela que vous doutez. Vous vous méfiez.

Et, bonne nouvelle. Cela vous oblige à être vigilant. Sa présence vous pousse à vérifier et chercher des informations.

Pourtant, il peut arriver qu’elle vous pose des problèmes dans notre avancement.

Lesquels ? On en parle tout de suite.

Un élément bloquant pour vos projets

Bien qu’elle soit une très bonne amie, la peur est également un obstacle dans votre vie. Dans ce cas, une capacité à gérer ses émotions est requise. Autrement, certaines aventures risquent de ne jamais être vécues.

Pourquoi cela ?

Parce que cette angoisse laisse place à de multiples réactions de votre part. Parmi ces attitudes, on retrouve :

  •       La recherche d’excuses : ces bonnes vieilles phrases qui nous permettent de nous cacher. Leur présence limite fortement votre passage à l’action.
  •       L’autosabotage : il s’agit d’une attitude inconsciente. Sans le vouloir, vous gênez la réussite de votre projet. Triste, non ?
  •       La procrastination : C’est le fait de reporter les actions. D’ailleurs, j’ai un livre à vous conseiller pour éviter cela. Le voici.

Malheureusement, ces attitudes peuvent vous coûter cher. Très cher.

Que vous coûte votre peur ?

La peur vous coûte trois ressources fondamentales dans votre vie.

Une émotion qui vous fait perdre de l’argent

L’absence d’opportunité

Les trois réactions vues précédemment impactent fortement votre vie.

À force de fuir le risque, vous vous privez également des réussites auxquelles il pourrait vous donner accès. Et votre évolution financière en prend un coup.

Pourtant, le risque zéro n’existe pas. Et vous le savez.

Et si on vous offrait un bien immobilier clés en main, qui vous dit que votre locataire en prendra soin ? Ou, que le propriétaire d’à côté ne va pas mettre le feu à son logement et détruire le vôtre par la même occasion ?

Vous n’êtes à l’abri de rien.

Mais, quelle est la probabilité que cela arrive ? Très peu.

En revanche, combien de chance avez-vous de trouver un locataire qui vous paie un loyer chaque mois ?

Vous l’aurez compris. Laissez vos peurs prendre le contrôle sur vos décisions, revient à se fermer des portes. Vous passez à côté d’opportunités financières.

Et cela est également vrai pour ceux qui souhaitent commencer à investir en bourse, en immobilier ou lancer leur business.

Peur de ne pas agir

En contrepartie, vous devez également faire attention à ne pas céder à vos pulsions.

Imaginez…

Vous commencez à vous intéresser à la bourse. Un matin, en arrivant sur votre lieu de travail, vous saluez vos collègues. En prenant votre café, vous leur parlez de votre envie de placer votre argent.

Un de vos collègues réagit. Il vous parle de l’action phare du moment. Celle en tendance. Sa valeur grimpe de jour en jour.

En rentrant chez vous après votre journée, vous passez à la boulangerie. Vous entendez une discussion entre la boulangère et sa collègue au sujet de cette même action.

Il faut absolument agir vite avant que le prix de l’action augmente ! Et c’est ce que vous faites.

Vous rentrez chez vous et vous vous connectez sur le site de votre broker. Et vous investissez une grande partie de vos économies.

Et c’est là que cela devient dramatique.

Quelques jours après, vous vous rendez compte que l’action a perdu 50% de sa valeur.

Que s’est-il passé ? Vous avez écouté vos émotions. La peur de passer à côté d’une opportunité et de ne pas agir à eu raison de vos économies.

Prendre le temps d’analyser cette action et de comprendre son évolution vous aurait permis de conserver une partie de votre capital.

Résultat : vous êtes frustré et votre confiance envers le marché financier vient de s’envoler.

Peur du manque

La peur de manquer de quoi que ce soit influe également sur votre situation financière.

Vous vous dites sûrement que cela est bien pour vous. Que si vous avez peur de manquer, vous allez économiser un maximum. Eh bien non.

Cette angoisse due au manque peut pousser à la surconsommation. Et cela entraîne une augmentation de dépenses.

On a ouvert une bouteille de soda ? Filons au magasin pour racheter un pack de 6 !

On a utilisé un peu de beurre ? Il faut en racheter !

Mais, ce n’est pas tout. Il y a plus…

C’est la peur de manquer d’argent. Comment pouvez-vous placer votre argent ? Surtout, en pensant qu’il existe un risque de perdre votre capital.

Impossible !

Encore une fois, des opportunités vous passent sous le nez.

La ressource irrécupérable : le temps

Attendre avant de se lancer !

Mieux vaut fait que parfait !

Beaucoup attendent d’avoir l’idée du siècle pour lancer leur business. Ou, de trouver la bonne affaire avant d’acheter un bien.

Et en attendant, le temps passe.

Vous voulez que je vous fasse une confidence ?

J’ai également commis cette erreur. Et elle m’a fait perdre beaucoup de temps.

Et malheureusement, il s’agit d’une ressource qui ne se rattrape pas.

Attendre d’être prêt pour se lancer reste une grave décision. Car, même si vous disposez d’un grand savoir sur un sujet, il vous manquera un élément.

Lequel ?

L’expérience. Et seule l’action vous permettra d’en obtenir.

Oublier l’essentiel

Dans le cas inverse, la peur de perdre du temps peut jouer contre vous.

Comment ça ?

Passer toutes vos journées à travailler sur votre entreprise ou à rechercher des appartements à acheter est bien. Mais qu’en est-il du reste ? Vos enfants ? Votre famille ? Votre santé ? Vous ?

Vouloir gagner plus est tout à fait légitime. Mais le plus important reste la raison pour laquelle vous le faites.

L’idée est de trouver l’équilibre entre vos différents projets.

Mais, on verra cela plus en détail dans la suite de cet article.

Le carburant vital : l’énergie

La peur de l’avenir

Les émotions sont consommateurs d’énergie. Et la peur est source de stress. C’est pour cela qu’on se sent généralement épuisé après un évènement important dans notre vie.

Le pire, c’est que cette angoisse se communique facilement.

Vous devez donc faire attention à deux éléments :

  •       vous : vos projets, vos croyances et vos sources d’informations
  •       votre entourage : ce qu’il vous communique

Comme nous l’avions vu, nous avons naturellement peur de l’inconnu. Et à moins d’avoir des pouvoirs magiques, il est difficile de prédire l’avenir.

Et, ne pas avoir d’objectif est une raison de cette peur. Car, si vous n’avez pas défini où vous souhaitez être dans 1 an, 5 ans ou 10 ans, comment savoir où vous serez réellement ? Au mieux vous n’aurez pas changé de situation, au pire votre situation sera dégradée.

Mais, il y a un autre élément à prendre en compte…

C’est votre entourage. Comme le dit Jim Rohn « Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps ».

Parfois, votre entourage vous communique sa peur sans le vouloir. Certes, cela n’est pas volontaire. C’est simplement qu’il s’inquiète pour vous.

Mais l’impact sur votre mindset n’est pas négligeable.

Il est donc important de vous entourer des bonnes personnes. Des coachs qui vous permettront de vous surpasser et de sortir de votre zone de confort. Ou, de mentors qui vous aideront à suivre leur voie.

La peur de la réussite

Que ressentez-vous lorsque vous imaginez avoir plusieurs millions sur votre compte bancaire ? De la peur ? De la colère ? De la joie ? Ou, de l’excitation ?

Parfois, inconsciemment, vous ne souhaitez pas atteindre vos objectifs. Vous voulez créer une entreprise et faire plusieurs centaines de milliers d’euros de chiffre d’affaires chaque année. Mais, d’un autre côté, vous ressentez une certaine colère envers les personnes qui ont réussi cet exploit.

Car selon vous, ils seraient malhonnêtes et cupides.

Cela entraine de l’autosabotage et une grosse frustration. Et, par la même occasion, une énorme consommation d’énergie.

Et, pour deux raisons :

  •       Vous consacrez du temps sur un projet irréalisable, puisque vous vous mettez des bâtons dans les roues
  •       La peur et la frustration engendrée consommeront beaucoup d’énergie et entraîneront rapidement du découragement
Vaincre ses peurs - Le cercle vicieux de l'autosabotage

Vaincre ses peurs : le cercle vicieux qui conduit à l’autosabotage et au découragement.

Comment surmonter cela ?

Travaillez sur vos croyances. Celles qui vous ont été données par votre éducation et votre expérience.

Et surtout, installez-en de nouvelles. Car, si vos croyances peuvent être limitantes, elles peuvent aussi vous propulser vers la réussite.

Comment vaincre vos peurs ?

1- Trouver votre pourquoi pour booster votre détermination

Le pourquoi est un élément important pour définir vos objectifs et combattre vos peurs. C’est lui qui vous donnera l’envie de vous lever chaque matin. C’est l’idée qui vous aidera à lutter contre la procrastination et l’absence d’envie.

Il s’agit de votre ligne directrice.

Mais, attention !

Définissez votre pourquoi correctement. Il ne s’agit pas d’une somme d’argent sur votre compte ou d’un nombre de lots dans votre patrimoine. Non.

Votre pourquoi doit être plus fort que ça. Pour cela, posez-vous les questions suivantes :

  •       Pourquoi souhaitez-vous que ce projet se réalise ?
  •       Quelle est la raison pour laquelle vous vous levez chaque matin ?
  •       Qui souhaitez-vous aider ?
  •       Que souhaitez-vous changer autour de vous ou dans le monde ?

Sans un pourquoi fort, vous risquez de lâcher votre projet en cours de route. Ou, céder à vos peurs. Ou encore, être perdu après l’atteinte de vos objectifs.

Par exemple : Atteindre la liberté financière est un objectif. Mais, vous devez trouver un pourquoi plus intense. Car, une fois cet objectif atteint, qu’allez-vous faire ? Rester assis dans votre canapé ? Regarder le plafond ? Qu’est-ce qui vous motivera à ce moment-là ?

Pour vaincre vos peurs, trouvez donc un pourquoi qui vous anime chaque jour.

2- Briser ses chaînes

Les croyances limitantes sont des idées inconscientes qui vous bloquent chaque jour.

Elles peuvent être orientées vers vous, une population ou un secteur.

Voici quelques exemples :

  •       « Je n’y arriverai jamais »
  •       « Je ne suis pas fait pour cela »
  •       « Si j’échoue, ma famille va se moquer de moi »
  •       « Les gens qui ont de l’argent portent des costards »
  •       « L’argent rend mauvais »
  •       « L’immobilier ne vaut plus le coup »

Vous vous reconnaissez dans l’une de ces phrases ? Tant mieux.

Dans le cas contraire, vous devez rechercher vos croyances limitantes. Celles qui éveillent vos peurs. Et, qui vous consomment de l’argent, du temps et de l’énergie.

Une fois ciblées, ancrez en vous les croyances contraires.

Comment ?

Répétez-vous des phrases qui vous mettent en confiance. Celles qui vont vous permettre d’effacer ces pensées négatives. « Je vais y arriver », « Je suis un leader », « je peux aider les autres avec mon argent »…

En plus de cela, entourez-vous de bonnes personnes. Des riches ou de ceux qui ont réussi dans l’immobilier si vos croyances limitantes s’orientent vers eux.

C’est ainsi que vous vaincrez les peurs liées à vos croyances limitantes.

3- Limiter l’inconnu pour vaincre ses peurs

Pour vaincre ses peurs, la connaissance du sujet est également importante avant de se lancer.

Oui, c’est vrai, attendre pour passer à l’action est une mauvaise stratégie. Mais d’un autre côté, se lancer tête baissée en est une aussi. Et cela peut vous coûter cher.

L’idée est donc de se former sur le sujet avant d’opérer.

Comment ?

Il existe de multiples solutions pour acquérir des connaissances. Les livres, les vidéos, les formations en ligne et le coaching restent de bonnes méthodes. Choisissez le format qui vous convient.

4- Se faire accompagner

Être accompagné par les bonnes personnes vous permettra de vous surpasser et de vaincre certaines peurs.

Imaginez que vous êtes propriétaire de deux biens immobiliers générant un cashflow de 700€/mois.  Pensez maintenant que vous êtes à table avec quelques amis. Et ces derniers sont salariés et ne possèdent aucune action ni de bien immobilier.

Dans cette situation, vous pouvez inspirer vos proches. Vous leur donnez des conseils et des astuces pour investir dans leur premier bien.

Maintenant, imaginons que vous êtes à la table d’investisseurs expérimentés. Chaque personne possède au moins 30 lots.

Comment réagiriez-vous ? Vous vous sentirez sûrement en retard. Et cela vous motivera davantage. Ou, vous leur poserez des questions pour accroître vos connaissances.

Dans les deux cas, vous vous sentirez à part. Et, vous devez vous inspirer des autres autant que les autres s’inspirent de vous.

Mais du coup, comment se faire accompagner ?

Vous connaissez des proches ayant atteint les objectifs que vous souhaitez atteindre ? Vous pouvez vous rapprocher d’eux.

Sinon, vous pouvez trouver un mentor pour vous accompagner.

Il s’agit d’un individu qui a déjà accompli ce que vous souhaitez réaliser. Son rôle sera de vous accompagner à suivre le même chemin. Il vous guidera sur ce que vous devrez faire et les erreurs à éviter.

5- Joindre ses forces pour vaincre ses peurs

Aviez-vous peur du noir lorsque vous étiez petit ?

Comme moi, certainement.

Mais ressentiez-vous toujours cette angoisse lorsque vous étiez avec un proche ? Étiez-vous toujours soucieux ? Ou, vous arrivait-il de jouer dans le noir et d’en rire ?

Si c’est le cas, alors c’est normal.

Lorsque nous sommes accompagnés dans une nouvelle aventure, nous nous sentons toujours plus sereins. Comme si la peur était partagée. Et divisée par le nombre de personnes.

Alors, pourquoi ne pas en faire une force ?

Lancez un business à deux. Avec votre conjoint(e) ou un proche. Ainsi, l’angoisse sera beaucoup moins intense.

En plus, partager une réussite à deux est plus appréciable, non ?

6- Se fixer des objectifs correctement

Savoir se fixer un objectif reste une des compétences les plus importantes à maîtriser pour vaincre ses peurs et, de manière générale, pour avancer.

Sans but correctement défini, vous risquez de ne pas l’atteindre, de vous décourager et de perdre confiance en vous.

Une méthode efficace pour se fixer correctement un objectif est d’utiliser la méthodologie SMART.

Elle se décompose de la façon suivante :

Définir un objectif SMART pour vaincre ses peurs

Définir des objectifs SMART pour vaincre ses peurs.

Vous souhaitez que l’on prenne un exemple simple ? Pas de problème.

En vous fixant des objectifs financiers, vous pouvez parfaitement utiliser cette méthode. Prenons le cas où vous souhaitez mettre en place une épargne.

Voici comment vous pourriez définir votre objectif SMART.

Votre but serait le suivant : « Créer une épargne de 10 000€ en 12 mois ».

Vous avez défini un objectif :

  •       spécifique (créer une épargne),
  •       mesurable (de 10 000€),
  •       atteignable et ambitieux,
  •       réalisable (à condition que vous puissiez épargner environ 830€/mois)
  •       temporel (12 mois).

7 – Fermer les yeux et sauter

Ça y est ! Vous avez votre pourquoi. Vos objectifs sont définis. Vous vous êtes formé.

Maintenant, c’est le moment ! Passez à l’action. Sautez !

Attendre encore vous ferait perdre du temps. Comme un parachutiste ayant vérifié vingt fois ses équipements, mais qui patiente devant la porte en plein vol. N’attendez pas que l’avion se pose ! Encore une fois, sautez !

Le passage à l’action va vous donner l’occasion de faire des erreurs. Et il n’y a pas de meilleurs enseignants.

Et si vous avez encore du mal à passer à l’action, la partie suivante va vous intéresser.

8- Manger un éléphant

Non, il n’y a pas de protéine dans la chaire d’éléphant qui pousse à passer à l’action.

En fait, cette partie sert à illustrer une expression très inspirante que j’ai pu lire dans « Le Cadrant du Cashflow » de Robert T Kiyosaky.

« Comment mange-t-on un éléphant ? Une bouchée à la fois ».

Qu’est-ce que cela signifie ?

Cette expression signifie que vous devez avancer pas à pas. N’essayez pas de brûler les étapes.

Vous souhaitez investir dans l’immobilier ? Commencez par faire des visites. Programmez-en une cette semaine. Rien de plus. Une fois réalisée, programmez-en une autre.

Cela participera à votre apprentissage. Et vous avancerez dans vos recherches.

9- Ne pas craindre les réponses négatives

Savoir dire non vous évitera également de consommer votre argent et votre énergie inutilement.

Mais à qui dire non ?

À deux personnes :

  •       Aux autres : vous pouvez être amené à accepter l’offre d’un vendeur simplement par peur de dire non. Et cela entraîne de l’anxiété financière.
  •       À vous-même : Vous souhaitez dépenser inutilement ? Reporter un projet par peur d’échouer ? Apprenez à vous discipliner.

Certes, il s’agit d’un exercice difficile, mais nécessaire pour évoluer correctement et vaincre ses peurs.

10- Fêter ses réussites

Fêter ses accomplissements est un excellent moyen de vaincre ses peurs en associant un sentiment de plaisir à un effort.

Grâce à ce rituel, vous allez combattre vos peurs plus facilement. Votre motivation sera plus intense. Vous prendrez confiance en vous.

Comment fêter vos réussites ?

Inutile de réserver une villa vous coûtant 1000€/nuit pour vous réjouir de vos premières dizaines d’euros de cashflow. Allez-y raisonnablement.

En revanche, vous pouvez utiliser vos premiers bénéfices pour vous faire plaisir. Offrez-vous un bon repas dans un restaurant. Ou, achetez enfin cette belle montre qui vous fait de l’œil depuis des mois.

L’objectif est de vous faire plaisir et de vous récompenser pour vos réussites.

Conclusion

Vos peurs peuvent se présenter sous plusieurs visages.

Elles peuvent être de très bons amis et augmenter votre vigilance. Mais, malheureusement, elles peuvent également être des barrières dans vos projets.

Comme nous l’avons vu, les pertes dues à vos peurs peuvent être multiples. Généralement, il s’agit de perte d’argent, de temps et d’énergie.

Mais, il y a une bonne nouvelle.

Vous pouvez changer la situation et vaincre vos peurs. Et cela, en mettant en place les bonnes actions.

Cependant, nous pouvons nous poser une question : si la peur à un tel impact sur notre vie, qu’en est-il des autres émotions ?

 

Merci Kévin ! Si vous souhaitez poursuivre la lecture et la réflexion sur cette question, j’ai récemment abordé une thématique connexe avec cet article sur les freins à l’accomplissement de soi.

Retrouvez mes formations ici :

Je réussis mon investissement locatif
Portefeuille liberté financiere
I M M O B I L I E R :
Et si d’ici 3 mois vous aviez un appartement rentable ? Tout est ici. J'ai acquis 40 biens immobiliers rentables via cette méthode.
B O U R S E :
Encaissez des dividendes et faites enfin travailler dur votre argent. Pour en savoir plus, c'est par ici. J'encaisse 1 500 € de dividendes en moyenne chaque mois avec cette approche.
Retrouvez-moi sur Instagram et mes conseils en vidéo sur YouTube.
Instagram   Youtube

Commentaires 3

  1. La peur est une sensation normale. Mais pour certaines choses, c’est une vraie calamité. Car la peur est souvent associée à l’inconnue, et on nous apprend pas à gérer l’inconnue. Alors sortons des sentiers battus, et osons faire ce qui nous fait peur. Il y a que comme ça qu’on avance 😉

  2. La peur correspond à quelque chose d’inconnu. Lorsque l’inconnu devient connu, alors la peur disparaît ou au moins, devient maitrisable.

  3. Comme a dit Paulo Coelho « Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c’est la peur d’échouer

    Merci Michael et Kévin pour cet article pour nous éclaire sur comment vaincre la peur

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.