Se payer en premier pour devenir riche

Michael Ferrari Comment créer son indépendance financière 2 Commentaires

sepayerenpremier

Se payer en premier, un concept  clé pour devenir riche

Pour devenir riche ou financièrement indépendant il y a des concepts clés à connaitre et à appliquer.  Je ne parlerai pas de secrets car ce n’en sont pas. C’est du bon sens une fois que vous avez l’objectif d’être financièrement indépendant et que votre mental est aligné sur cet objectif.

Se payer en payer est l’un de ces concepts que vous allez retrouver dans des livres comme l’homme le plus riche de Babylon ou Père riche, Père pauvre car soyons bien clair, je ne suis pas l’inventeur de cette idée.

Et pourtant, c’est un concept essentiel que vous devez comprendre et appliquer.

Si je devais résumer ce concept, c’est exactement comme lorsque vous voulez acheter, par exemple, une pièce pour votre voiture. Vous avez plusieurs options. Par exemple, vous pouvez aller au garage du coin. Celui-ci achète auprès d’un grossiste. Le grossiste achète parfois auprès d’une centrale d’achat qui elle-même se fournit auprès du fabricant.

Vous avez l’option d’acheter sur un site internet qui lui se fournit auprès de la centrale d’achat et de ce fait vous avez éliminé des intermédiaires.

Se payer en premier c’est pareil, c’est éliminer des intermédiaires entre vous et le client.

Dans ma situation, cela a voulu dire très concrètement en 2007 passer d’un mode où mon patron me payait environ 100 € par jour à un mode où je me rapproche directement du client en éliminant un intermédiaire et en gagnant 700 € par jour.

Bien entendu pour comparer véritablement la situation, les 100 € nets ne sont pas équivalents au 700 € brut (charges, vacances à déduire, risque…) mais l’idée reste valable et j’en ai bien profité depuis cette année-là.  J’estime qu’un équivalent net est de 300 €. Soit trois fois plus qu’au départ.

Se payer en premier c’est donc chercher à vous rapprocher du client mais c’est aussi chercher à investir pour vous, pour l’avenir, l’argent que vous recevez chaque mois AVANT de payer factures et autres dépenses. Cela vous “force” à repenser l’utilisation de votre argent.

Autrement dit ces 300 € que j’avais était d’abord utilisé pour épargner d’abord puis investir avant de voir ce que je pouvais me payer. C’est savoir bien faire la distinction entre BESOIN et ENVIE.

Regardez la vidéo, abonnez vous à la chaine et cliquez sur “J’aime” si vous avez apprécié !

Retrouvez mes formations ici :

Je réussis mon investissement locatif
Portefeuille liberté financiere
I M M O B I L I E R :
Et si d’ici 3 mois vous aviez un appartement rentable ? Tout est ici. J'ai acquis 40 biens immobiliers rentables via cette méthode.
B O U R S E :
Encaissez des dividendes et faites enfin travailler dur votre argent. Pour en savoir plus, c'est par ici. J'encaisse 1 500 € de dividendes en moyenne chaque mois avec cette approche.
Retrouvez-moi sur Instagram et mes conseils en vidéo sur YouTube.
Instagram   Youtube

Commentaires 2

  1. Bonjour,

    Mon commentaire est totalement inutile, mais j’aime la phrase : la nature a horreur du vide.
    Je déteste l’expression : payez vous en premier.
    Bref je pinaille pour des mots, mais investir est un état esprit, économiser un autre état d’esprit… Prendre des risques n’en parlons pas.
    Bon au final faisons l’impasse sur là forme, puisque sur le fond nous sommes bien d’accord.

  2. Monsieur Ferrari (quel nom! Cela augure déjà une certaine idée du luxe! Félicitations!)

    Il y a fort à parier qu’évidemment vous n’en êtes pas au stade de Robert. Cependant, le “mythe ” de la charité bien ordonnée qui commence par soi-même a déjà largement fait se preuves!

    Il est clair que vous êtes intelligent, prévoyant et surtout très ambitieux.

    Tout le monde n’a pas démarré la course avec le véhicule que vous possédez! (c’est une métaphore bien facile eu égard à votre patronyme; pardonnez ce trait d’esprit vraiment très paresseux de ma part…)

    Certaines personnes ont besoin de croire aux mythes! L’humanité toute entière est bâtie sur ce que l’on appelle les “mythes fondateurs” qui permettent à l’Homme de laisser ses peurs de côté et de se surpasser pour actionner les mécanismes de défense et de résilience lui permettant de se sortir de l’ornière!

    Alors svp un peu moins de morgue de votre part pour ceux qui n’ont pas encore votre mordant.
    Merci pour eux!

    Une de celles qui n’ont pas opté pour la science financière mais pour la fac de lettres…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.