Quels sont les meilleurs courtiers en bourse ? Bien choisir son courtier

Michael Comment investir en bourse Laissez un commentaire

Quels sont les meilleurs courtiers pour investir en bourse et quels sont les pires ? Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez sans doute que Binck était l’un des courtiers en ligne que je recommandais pour sa simplicité et ses frais. Avec la fusion de Binck et de Saxo Banque, vous avez été nombreux dernièrement à me demander si je continuais de recommander ce courtier et à me faire part de vos inquiétudes suite à ce changement.

Parallèlement, de plus en plus de courtiers en ligne dits “gratuits” opèrent sur le marché. Ce n’est pas évident pour quelqu’un qui démarre de bien choisir son courtier. Comment comparer les options disponibles sans se sentir découragé devant l’ampleur de la tâche ? Robinhood, Bux Zero, Trade Republic, Freetrade, Bourse Direct, Boursorama Banque, Saxo Banque, ING, Fortuneo, eToro, Trading212, Degiro ne sont que quelques exemples !

Et pourtant, quand on y regarde de plus près, il apparaît clairement que certains courtiers sont bien meilleurs que d’autres. Les nouveaux acteurs sur le marché proposent souvent des tarifs et une esthétique qui les rendent attrayants. Mais sont-ils vraiment si intéressants que cela ? Binck, aujourd’hui Saxo Banque, reste-t-elle une option recommandable ? Quels courtiers est-ce que j’utilise, moi ? Bref, quelle est ma recommandation aujourd’hui ?

Je vais donc vous partager les 3 meilleurs courtiers en ligne à mes yeux en tenant compte de leurs possibilités. Parce que si c’est pour économiser 100 € par an et ne pas pouvoir utiliser un service, non merci ! 

Je vous rappelle qu’il ne s’agit que de mon avis, sur la base de mon expérience puisque j’investis en bourse depuis 2009 et que je génère aujourd’hui autour de 1500 € de dividendes boursiers par mois.

 

Je tiens aussi à préciser que cet article n’est PAS sponsorisé par un courtier. Bien que je reçoive régulièrement des propositions, je n’en ai accepté aucune.

Donc c’est parti pour les 3 meilleurs courtiers en ligne pour investir en bourse. 

Critères pour choisir les meilleurs courtiers bourse

Dans un récent article sur le site de Capital, un comparatif prend quelques courtiers pour en lister les différences.

Les frais de courtage sont-ils un critère pour bien choisir son courtier ?

Le premier point que je veux aborder c’est, le prix. Entre le moins cher et le plus cher dans leur comparatif, la différence est de 55 € par an.

Alors même si c’est calculé pour une utilisation simple, vous comprenez bien que ce n’est pas un montant qui doit guider vos choix. Le prix n’est plus à prendre en considération car tous les courtiers en ligne sont compétitifs.

Ça, c’est la réflexion de premier niveau qu’on peut avoir.

Critère important pour bien choisir son courtier en ligne : la stratégie

Après il y a une réflexion de second niveau : cela dépend de votre stratégie d’investissement !

Prenons un exemple.

Dans mon programme Portefeuille Liberté Financière, qui vient juste d’être entièrement refait de A à Z, l’une de mes stratégies se base sur des ETF pour construire un portefeuille passif qui historiquement à une performance autour de 10 %.

Nous sommes donc amenés à acheter parfois sur des places de marché qui ne sont pas en France. Et là, les tarifs peuvent vraiment faire la différence.

D’après un comparatif préparé par Degiro, un achat de 4000 € de BMW sur la bourse allemande, sera facturé 21 € chez Binck, 15 € chez Bourse Direct, 50 € chez Fortuneo, 32,90 € chez Boursorama et 5,60 € chez Degiro, soit 94% moins cher.

De la même manière, si vous utilisez une stratégie dividendes, vous allez automatiquement investir à l’étranger pour avoir un terrain de jeu assez important.

Donc la question du tarif dépend de votre utilisation. C’est ce que vous devez vérifier !

Autres critères pour bien choisir son courtier en bourse

L’autre point important, c’est de choisir un courtier réputé, c’est-à-dire étant déjà établi et reconnu.

Choisissez aussi un courtier adapté à votre niveau. Cela ne sert à rien d’avoir un compte de trader si c’est pour passer 2 ordres par mois.

Comparatif de frais de courtage par Degiro

Comparatif de frais de courtage par Degiro.

Tour d’horizon des courtiers en ligne pour investir en bourse

Les anges déchus

Un service client dépassé…

Il s’agit des plateformes qui étaient plébiscitées mais qui ont beaucoup de mal à satisfaire aujourd’hui. Ils ont été au top et sont maintenant dans la tourmente. Cela ne veut pas dire qu’il faut absolument les fuire mais, si vous avez le choix, peut-être est-il préférable d’aller ailleurs.

Le premier d’entre eux c’est Saxo Banque. L’ex Binck, qui était l’un de mes courtiers préférés pendant des années, semble avoir effectué une descente aux enfers si l’on en croit les plaintes des utilisateurs depuis un an.

On peut noter que l’interface du site est assez réussie et agréable mais, côté critique, on note notamment le fait que le service client ne réponde pas ou plus. Espérons que ce soit des problèmes temporaires.

Dans la même veine, Bourse Direct était longtemps parmi les courtiers les plus recommandés. Aujourd’hui, le site est totalement dépassé, il y a de nombreuses limitations et le service client n’est vraiment pas extraordinaire.

Pour l’avoir expérimenté, c’est le genre de machine informe où, quand on souhaite une réponse, on se heurte au menu téléphonique à options. Et quand quelqu’un décroche enfin, c’est pour nous dire “je ne sais pas, envoyez un email”. Et quand on envoie un email, on reçoit une réponse générique où on se demande si c’est un humain qui a répondu.

Là aussi, je suppose qu’en interne une refonte du site doit être en cours vu la tête de l’interface utilisateur, et j’espère que tout cela n’est que temporaire.

De plus, Saxo Banque et Bourse Direct sont des courtiers avec un historique, ce qui les rend moins innovants si on les compare à certains des nouveaux venus dont je vais parler.

… mais un avantage de taille

Ces deux courtiers ont un avantage intéressant qui est d’offrir PEA et compte-titres à la fois. Cela vous permet de n’avoir qu’un seul accès pour tous vos comptes. A contrario, la plupart des néo-courtiers sont généralement basés à l’étranger et ne proposent donc pas de PEA.

Si j’étais mauvaise langue, je dirais que ces courtiers survivent uniquement parce qu’ils proposent un PEA. Parce que sans ça, il n’y a pas de raisons d’aller chez eux. Dans l’article de Capital, le directeur de Fortuneo indique que l’ouverture des comptes de type PEA représente la moitié des demandes qu’ils reçoivent.

Tombés dans l’écueil des frais incompréhensibles

Boursorama et Fortuneo sont deux autres courtiers qui se sont aussi largement fait dépasser. Ils ont pris les mauvaises habitudes des banques avec des frais à tous les niveaux, souvent pas très compréhensibles et qui finissent dans tous les cas par vous coûter bien plus cher que n’importe quelle autre solution.

Donc, c’est à déconseiller.

Appel aux entrepreneurs !

Je vous le dis clairement, celui qui sort un courtier moderne proposant un PEA rafle le marché français. Si un entrepreneur est intéressé par le défi, je suis partant. Et je suis sérieux.

Critiques au service client du courtier en bourse Saxo Banque, anciennement Binck

Le service clients du courtier en bourse Saxo Banque ne satisfait plus.

Les meilleurs courtiers en bourse étrangers

Deux conséquences à prendre en compte pour bien choisir son courtier

Les garanties proposées sont généralement inférieures bien que, sur ce point et pour faire simple, vous restez propriétaire des titres que vous achetez même en cas de faillite et qu’aussi un courtier n’a pas une activité risquée.

D’ailleurs c’est quand la dernière fois que vous avez vu un courtier faire faillite ?

Ben voilà.

Autre conséquence : vous aurez à reporter manuellement les chiffres de l’imprimé fiscal unique sur votre déclaration chaque année, car le courtier ne les communiquera pas à l’administration. Ce n’est pas une mauvaise chose. Ça vous permettra de les contrôler car les courtiers font régulièrement des erreurs.

Les grands classiques toujours au top

Je peux en citer 2. Le premier, c’est Degiro, avec une interface claire et rapide. C’est un courtier adapté au grand public.

De plus, ils proposent toute une liste d’actions et d’ETF sans frais

Dans tous les cas, et comme nous l’avons vu plus haut, Degiro figure parmi les moins chers.

J’apprécie aussi le fait qu’il n’y ait pas d’incitation à trader dans tous les sens ni d’indicateurs qui clignotent de partout.

C’est probablement LE meilleur courtier en bourse classique pour le grand public.

On peut toutefois regretter l’absence d’automatisme et d’intelligence qu’apportent les courtiers plus innovants.

L’autre, moins connu mais tout aussi robuste, c’est Interactive Brokers –IB, pour les intimes. Il est clairement plus fait pour les traders.

L’interface est propre mais fouillis, avec beaucoup d’options et de marchés disponibles, du jargon financier et tout ce qui fera peur à un débutant.

Malgré cela, le service est vraiment au top, l’application mobile est efficace et le passage d’ordre est particulièrement soigné. Ils vont par exemple vous proposer automatiquement de passer un stop loss après un achat.

On aura tendance à trouver plus facilement un ETF avec effet de levier chez eux que chez les courtiers plus grand public.

Bref, un excellent courtier pour ceux qui sont plus à l’aise avec la finance et qui visent particulièrement les États-Unis.

Les nouveaux courtiers en ligne pour investir en bourse

Ici nous retrouvons les Robinhood, eToro, Trading212, TradeRepublic, Bux Zero, Freetrade et la liste pourrait continuer.

Qu’est-ce que l’investissement programmé ?

L’un des plus intéressants dans le lot, c’est Trading212, avec une fonctionnalité vraiment cool : l’autoinvest.

C’est un courtier basé au Royaume-Uni et que j’avais vu avant qu’il ne propose son autoinvest. À l’époque, je m’étais dit : “bah encore un”.

Mais là, l’autoinvest est clairement le genre de service qui fait toute la différence.

C’est ce que vous allez retrouver sur certains sites de crowdfunding notamment. D’ailleurs, regardez ma formation Solution 10% – Investir sans la bourse si le financement participatif vous intéresse. 

L’autoinvest, ou investissement programmé, est un service qui vous permet de définir des critères à l’avance (quel support, quel montant) et de laisser le site investir pour vous.

Pourquoi utiliser l’autoinvest ?

L’un des plus gros problèmes lorsqu’on réalise une stratégie long terme, c’est qu’il faut passer manuellement ses ordres d’achat.

C’est un problème car, dans une approche passive, on n’a pas envie de devoir penser tous les mois à son compte bourse. On veut juste investir sans réfléchir.

C’est la même approche que pour un appartement. Une fois acheté, il est mis en location et en gérance et on veut en entendre parler le moins possible. Et ce qu’on veut encore moins, c’est savoir chaque mois si le prix a monté ou baissé.

C’est ce que permet l’approche DCA (dollar cost averaging) de l’achat programmé. C’est-à-dire que vous placez tous les mois la même somme sans réfléchir.

Il y a eu de nombreuses études sur le sujet. Certes, le plus malin, c’est de placer 100 % de votre capital juste après un krach. Mais dans la réalité, en cas de krach, on ne sait jamais jusqu’où ça va descendre et encore faut-il avoir les cojones de passer son ordre d’achat !

Ce courage est un attribut qui fait cruellement défaut quand on est en situation, un peu comme quand on répète ses katas devant son miroir et qu’un jour on doit s’en servir dans la vraie vie… Ça ne marche pas.

Donc la meilleure chose à faire entre rien, attendre ou vivre dans la théorie, c’est l’investissement programmé.

Quels courtiers proposent l’investissement programmé ?

Or, chez bien des courtiers, c’est à la mano car ils n’offrent qu’un service de courtage.

Chez certains nouveaux acteurs, toutefois, ils offrent non plus du courtage mais des services qui vont plus loin et vous permettent donc de programmer vos investissements.

Trading212 en fait partie, et ce avec un prix simple : 1 € l’ordre dans certains cas.

Diagramme pour l'investissement programmé avec Trading212

Diagramme pour l’investissement programmé avec Trading212

Dans la même veine, il y a Trade Republic, qui propose sur son site 4000 plans d’investissement programmé, dont 1500 plans d’investissement programmé en ETF.

En réalité, il s’agit d’actions dont vous pouvez acheter des fractions, ce qui donne l’accès pour de petites sommes au fait d’acheter des titres comme Tesla ou autre.

Le plan programmé permet d’investir régulièrement la somme de votre choix.

Trade Republic est une banque basée en Allemagne et l’un des plus gros courtiers en Europe, d’après eux. Notons toutefois qu’entre leur site en anglais et le peu d’informations disponible dessus, je ne suis pas certain qu’ils aient une grosse base d’utilisateurs en France.

Je peux aussi dire un mot sur eToro qui a fait une très grosse campagne marketing. Le site est propre mais je n’adhère pas à la thèse de base : copier les autres. Je ne pense pas que ce soit une saine manière d’investir son argent. C’est pourquoi j’écarte cette plateforme.

Les meilleurs courtiers en bourse selon moi – Mon top 3

  • Pour un PEA : Saxo Banque ou Bourse Direct, faute de mieux.
  • Pour un compte-titres grand public : Degiro ou Trading212. 
  • Et pour un compte trading : Interactive Brokers.

J’espère que ce comparatif vous permet d’y voir plus clair pour bien choisir le courtier en bourse adapté à vos besoins et à votre stratégie d’investissement. Si vous souhaitez créer ou développer votre portefeuille boursier et générer des revenus passifs grâce à la bourse, je serai heureux de vous accompagner dans mes différents programmes. 

Regardez la vidéo et dites-moi ce que vous en pensez !

Lien vers la vidéo YouTube (nouvelles vidéos régulièrement)

Retrouvez mes formations ici :

Je réussis mon investissement locatif
Portefeuille liberté financiere
I M M O B I L I E R :
Et si d’ici 3 mois vous aviez un appartement rentable ? Tout est ici. J'ai acquis 40 biens immobiliers rentables via cette méthode.
B O U R S E :
Encaissez des dividendes et faites enfin travailler dur votre argent. Pour en savoir plus, c'est par ici. J'encaisse 1 500 € de dividendes en moyenne chaque mois avec cette approche.
Retrouvez-moi sur Instagram et mes conseils en vidéo sur YouTube.
Instagram   Youtube

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.