[Philippe] Que faire si votre métier ne vous plait plus et éviter le burn-out ?

Je rencontre régulièrement des gens bouffés par leur boulot, et, franchement, je me réjouis de ne pas être leur place et d’être riche du temps que je m’offre . En fait, qu’ils soient indépendants ou salariés, le processus qui mène à cette prison du travail est le même. Beaucoup de ces personnes pensent que, s’ils mobilisent toutes leurs intelligences, prennent à cœur les objectifs, les valeurs de l’entreprise, les relations avec leurs clients et s’investissent à fond dans l’action, alors ils vont obtenir des résultats exceptionnels. Ce n’est pas faux, cette stratégie permet de faire plus d’argent ou de monter en grade. Mais elle est très consommatrice en énergie.

QVT (Qualité de Vie au Travail)

Et surtout il arrive un inéluctable moment où ce qui était nouveau et stimulant devient habituel et routinier, où les exigences que vous avez sont démesurées par rapport aux moyens qui sont les vôtres, où les priorités contradictoires s’accumulent. Les grands mots d’ordre comme la QVT (Qualité de Vie au Travail) génèrent encore plus de procédures, de réunions, de règles et de contraintes qui font qu’on oublie d’aller dire bonjour à son voisin de case. Et puis tout ce que vous avez laissé en friche, tellement accaparé par votre travail, commence à disjoncter.

La QVT sur 6 dimensions. Source : https://www.paysdelaloire.aract.fr/outil/les-6-dimensions-de-la-qualite-de-vie-au-travail/

Et alors on commence à se sentir mal, c’est le système mentalo-émotionnel qui prend le dessus : il faut te lever, il faut faire cette présentation, tu dois conquérir ce client, si tu ne réussis pas ce projet, ta place est menacée, tu es déjà au taquet, mais ne dis rien quand on te confie ce boulot, cette mission n’est pas intéressante et mal payée, mais bon il faut croûter… Vous voyez de quoi je parle ?

Et là on arrive au résultat

Surmenage, stress négatif, fatigue, dégradation de la vie de couple et de la vie familiale, problèmes de santé, jusqu’au burn-out pour ceux qui sont long à comprendre.

Mais au fond de vous il y a cette petite voix qui se questionne : mais est-ce cela, la vie ? Est-ce pour ça que j’ai accompli toutes ces études et fait tous ces efforts, pour en faire toujours et encore plus ? Quel est le sens de tout ça ? En quoi est-ce utile ? Qui sera à mes côtés sur mon lit de mort : mes collègues, mon manager, le Board, mes clients ? Non, ils s’en foutront !

Changer d’attitude

Alors quand vous commencez à vous dire des choses comme ça, vous vous dites qu’il est temps de changer de boulot. Et bien non, il est temps de changer d’attitude. Pas de changer de boulot tout de suite parce que si vous ne vous transformez pas intérieurement, vous allez à coup sur retomber dans les mêmes ornières : vouloir prouver, obtenir de la reconnaissance, être à la hauteur et toutes ces sortes de choses. Changer d’attitude par rapport au travail c’est le mettre à sa juste place et réhabiliter tous les autres domaines de la vie. Pour cela, il faut enlever le plus possible l’affect que vous investissez sur lui. Etre là, bien faire son job, avoir des bons résultats oui, mais sans implication émotionnelle. On vous fait une critique, dites ok et faites ce qu’on vous demande, on vous fait un compliment, dites merci et passez à autre chose. Lorsqu’on vient vous gaver avec les problèmes de la boîte ou de l’autre service qui a des nouveaux avantages ou au sujet de ce nouveau manager pervers narcissique, passez votre chemin, n’alimentez pas la conversation et retournez à vos taches habituelles.

Un jeu sympa auquel je vous convie est celui de l’hélicoptère.

Quand vous sentez que vous êtes en train de prendre les choses trop à cœur, montez dans votre hélicoptère mental et regardez ce qui est en train de se passer, depuis la- haut, comme un observateur neutre qui n’est absolument pas impliqué dans l’affaire. Utilisez ces questions : est-ce si important que ça ? Ta vie dépend elle de ce qui se passe la maintenant ? Quel danger avéré cours-tu ? Si tu étais le Dalaï-Lama (ou Bernard Tapie, ou votre boulanger ou qui vous voulez…) comment vivrais-tu cette situation ?

Vous verrez alors que la pression retombera d’elle-même et que vous serez même encore plus efficace et créatif, mais dans la détente !

 

 

Philippe est coach et auteur du livre « Soigner vos problèmes d’argent » : argent et développement personnel. Chaque semaine, il publie sur Esprit Riche un article parlant d’argent et de ses secrets que nous avons parfois du mal à comprendre. Avec Sylvie et Philippe, nous avons créé le séminaire Créez la vie que vous méritez : une expérience unique pour obtenir ce que vous voulez de la vie. Voici Philippe !

Ce site utilise des cookies