Prêt immobilier simultané : quels sont les risques ?

Michael Ferrari Comment investir dans l'immobilier, Stratégie de réussite 1 Commentaire seulement !

Voulez-vous lancer votre Business En Ligne ?

Pré-vente pour le séminaire immersif des 28 et 29 septembre à Paris

Pour investir dans l’immobilier, le recours au prêt pour financer son projet demeure une solution incontournable. Alors, quand lorsque deux opportunités se présentent, est-il possible et recommandé de contracter des crédits immobiliers en simultané ? Et comme cette technique permet de développer un patrimoine immobilier rapidement, à quels risques faut-il s’attendre ?

La technique des emprunts simultanés

Loin d’être une pratique recommandée en matière d’investissement immobilier, les prêts simultanés ont pourtant déjà permis à certains de se constituer un patrimoine rapidement. Le contexte est tel que deux opportunités d’investissement se présentent et qu’il faut à tout prix trouver un financement pour chacun des projets.

En gros, de nombreux “investisseurs” recommandent de cacher à la banque vos emprunts en cours ou vos démarches d’acquisition qui ne seraient pas signées.

Pour financer ces deux projets, l’investisseur va contracter deux prêts immobiliers en parallèle, auprès de deux organismes de cautionnements différents. Le plus souvent, le deuxième projet est financé par une hypothèque, ce qui permet à l’investisseur de déclarer à sa première banque sa situation sincère et véritable.

3 risques encourus pour une telle démarche

Bien que dans le cadre légal, les banques ne sont pas tenues de se communiquer les informations sur leurs clients, il s’avère que certains établissements parviennent à échanger ce type d’information. La découverte d’une telle démarche présente alors d’importants risques que tout investisseur immobilier ne doit pas négliger.

De plus, les banques ont maintenant une connaissance de plus en plus répandues de cette arnaque, car ça en est une, et donc n’hésite pas au moindre doute à creuser et croiser les informations.

Or il est “facile” pour une banque de voir si par exemple vous êtes associés dans plusieurs SCI ou de recouper votre avis d’imposition avec le patrimoine que vous leur avez déclaré.

J’ai plusieurs exemples de personnes s’étant fait attrapé par la banque. Les raisons sont à chaque fois différentes et les conséquences aussi.

Le premier risque qui se présente alors, c’est que l’une des banques exige une déchéance du prêt. Autrement dit, l’organisme de cautionnement demande un remboursement immédiat du capital emprunté. Le second risque est la fermeture des comptes de l’emprunteur auprès de la banque. Et le dernier et non le moindre, c’est que la banque crée un fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers au nom de l’emprunteur. Concrètement, la création de ce FICP exclut l’intéressé de tout emprunt financier auprès d’une banque.

Le résultat c’est l’arrêt pur et simple de l’investissement immobilier avec la perte de tout ou partie du patrimoine surtout si vous vous faites attraper en début de remboursement.

Et dans tous les cas cela fait beaucoup de stress.

Alternatives pour investir sereinement

Alors, si vous ne souhaitez pas vendre votre bien à perte pour rectifier le tir et rembourser la banque après la souscription de prêts simultanés, autant privilégier d’autres alternatives moins risquées. La première solution consiste à présenter les deux projets à la même banque. Suivant les cas, les banques seront plus enclines d’accorder le financement pour les deux projets.

La deuxième solution et la plus simple, c’est de se focaliser sur un projet à la fois. Vous présentez votre premier projet à la banque et attendez de signer le financement avant d’entamer une démarche pour le second projet. Vous prenez ainsi un peu de recul par rapport au premier prêt, et serez même en mesure de le déclarer au moment de faire une demande de financement pour le second projet.

Je n’ai jamais eu recours à ces techniques et je vous les déconseille car tout simplement si vous savez vous y prendre, vous n’avez pas besoin de mentir à la banque.

Si vous voulez maîtriser le financement bancaire, il y a une formation de référence faite par un investisseur chevronné et un ancien banquier d’affaires. Vous serez coaché pour réussir à emprunter (sinon la formation est remboursée!). C’est ici pour en savoir plus.

Pour investir sereinement et préserver votre avenir d’investisseur immobilier, évitez toute pratiquement mensongère pour maintenir la confiance des organismes financiers.

Découvrez les “secrets” d’un ancien banquier pour obtenir votre prêt immobilier à coup sûr : https://www.financementillimite.com/conference-financement-illimite/

Regardez la vidéo et dites-moi ce que vous en pensez !

devenir riche
Lien vers la vidéo YouTube (nouvelles vidéos régulièrement)

Retrouvez mes formations ici :

IMMOBILIER : JE RÉUSSIS MON PREMIER INVESTISSEMENT LOCATIF
Et si d’ici 6 mois vous aviez un appartement rentable dans votre patrimoine ? Tout est ici : http://tr4ckit.com/R1LV2
J’ai acquis 40 biens immobiliers rentables via cette méthode.

BOURSE: PORTEFEUILLE LIBERTÉ FINANCIÈRE
Encaissez des dividendes et faites enfin travailler dur votre argent : http://tr4ckit.com/PLF 

J’encaisse 1 000 € de dividendes en moyenne chaque mois avec cette approche.

Retrouvez-moi sur Instagram :

Suivez la page Facebook :

Commentaires 1

  1. Merci pour cet article j’ai failli faire ça la dernière fois, 2 appartements en l’espace de quelques jours ont été mis en vente j’ai signé le premier j’ai failli signé le deuxième, mais ce que je me suis dit j’ai trouvé un partenaire bancaire qui m’accompagne pour chaque opération alors autant pas mettre tout ça en périle juste pour gagner 3 mois. Du coup je me suis désengagé du 2ème un peu moins rentable et au final je regrette pas d’ici 2 mois-3 mois les travaux et la mise en location sera fini des affaires ce n’est pas ce qui manque je vais en retrouver une mais plus sereinement en allant dans ma banque qui me finance sans souci

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.