Chambre de bonne : pourquoi il ne faut PAS en acheter ?

Michael Ferrari Comment investir dans l'immobilier 8 Commentaires

Pendant longtemps, la chambre de bonne était une niche rentable. Seulement, ce n’est plus le cas !

La chambre de bonne avaient des avantages intéressants. Tout d’abord le faible ticket d’entrée vu que la surface est réduite. De bons rendements par rapport au prix d’achat. La facilité à louer.

Beaucoup d’investisseurs ont ainsi fait l’acquisition de plusieurs lots et ont créé un patrimoine rentable.

Le truc c’est que la loi n’apprécie pas trop les petites surfaces. Une première réglementation interdit la location d’appartement de moins de 9m² ou 20m2. Il est clair que 9m2, c’est un très petit appartement mais on peut imaginer que cela correspond à des petits budgets ou à des besoins temporaires.

D’autres règles sont venues dégrader la rentabilité des chambres de bonne au point où c’est devenu une très mauvaise affaire.

 

Retrouvez mes formations ici :

Je réussis mon investissement locatif
Portefeuille liberté financiere
I M M O B I L I E R :
Et si d’ici 3 mois vous aviez un appartement rentable ? Tout est ici. J'ai acquis 40 biens immobiliers rentables via cette méthode.
B O U R S E :
Encaissez des dividendes et faites enfin travailler dur votre argent. Pour en savoir plus, c'est par ici. J'encaisse 1 500 € de dividendes en moyenne chaque mois avec cette approche.
Retrouvez-moi sur Instagram et mes conseils en vidéo sur YouTube.
Instagram   Youtube

Commentaires 8

  1. Bonjour,

    Vous faites bien de rappeller cette règle essentielle dans l’immobilier.
    Il est interdit de louer en habitation un bien de moins de 9 m2 ou 20 m3.
    Beaucoup y voient une contrainte. Perso j’y vois une formidable opportunité !
    J’insvestis (entre autres ! ) dans des biens qui font MOINS de 9m2. Pourquoi? Comme c’est interdit de les louer en habitation, personne ne s’y interrese…ça fait donc baisser fortement les prix d’achat.
    Seulement voilà rien ne vous empèche de les louer à usage de bureau…et là c’est le jackpot !

    J’en donne un exemple dans cet article :

    http://immeuble-de-rapport.fr/comment-obtenir-des-rendements-extraordinaires/

    Et merci Michael pour ton humour sur les types qui se sont cassés la tête pour découper Paris en 80 zones ! On sait maintenant pourquoi on paye des impots ! Faut bien financer cette armée de bureaucrates 🙂

    Au plaisir

  2. Bonjour,

    Plus le temps passe, plus je découvre le bonheur d’être provincial!
    Merci beaucoup pour toutes ces infos. C’est vraiment complet. Je demande vraiment à voir l’évolution de ces législations. A mon avis, on se tire une balle dans le pied. A suivre..

  3. Bonjour Michael,

    Lorsque je cherchais mon 1er bien pour investir à Paris, j’avais sympathisé avec un agent immobilier qui m’avait dit “surtout jamais de surface de moins de 14m²!”, en effet peu de personnes connaissent la loi qui est évoquée dans la vidéo, et s’il m’en avait pas parlé, j’avoue que j’aurai pu investir dans un peu moins de 14m².
    Il y a une chasse aux micro-surfaces à Paris, et peut-être que dans quelques années, la loi va déterminer une nouvelle surface minimale autorisée pour la location, et dans ce cas les propriétaires de ces chambres de bonnes seront obligés de regrouper des lots, donc d’acheter la chambre de bonne d’à côté, ou de vendre la leur s’ils ne peuvent pas acheter un autre lot pour augmenter leur surface (dixit un agent immobilier).

    Mais bon j’ai investi dans Paris, et j’en suis très contente 😉

    Azar

  4. Bonjour Michael,

    Ah quel bonheur d’être propriétaire à Paris … !

    On a toujours les impôts qui nous tombent sur la tête même quand on ne s’y attends pas…

    Tout ça pour dire que ces taxes sont vraiment aberrantes.

    Déjà, elles évitent aux jeunes investisseurs comme Adrien de le faire alors que la France en a grandement besoin et de plus, je ne suis pas sur que ça aide les locataires à trouver moins cher en loyer (l’avenir nous le dira)

    Vive la province ! (enfin pour le moment jusqu’à ce que le ministre du logement ai l’idée de faire l’encadrement des loyers sur toute la France…)

    A Bientôt

    Romaric

    http://www.sortir-du-rsa.fr

  5. Hello Romaric!

    Paris a quand même des avantages! 😉 Bon c’est vrai que j’adore notre capitale mais objectivement:

    – les impôts locaux y sont beaucoup moins chers qu’en province (taxe d’habitation et foncière)
    – la demande locative est énorme donc la vacance locative est quasi nulle
    – le foncier est cher certes, mais les loyers sont beaucoup plus importants qu’en province même avec l’encadrement des loyers. Donc il faut moins d’appartements pour atteindre la liberté financière. Par exemple, j’ai 2 appartements dans Paris (petites surfaces) qui totalisent 2000€ de loyer.
    – quand baisse des prix de l’immobilier il y a, c’est l’une des villes les moins impactée. Et vu que c’est la capitale et une des plus convoitée, il pourra y avoir une baisse ou un ralentissement mais l’effondrement est peu probable.

    Et il doit y en avoir d’autres mais c’est celles qui me passent par la tête à l’instant 😉

    Azar

  6. BONJOUR
    MERCI AZAR je suis a la recherche en ce moment mémé d’une chambre de bonne pour investir
    mais appris votre message azar et la vidéo ropot pour bien reflichere

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.