Le mythe des 21 jours pour former une nouvelle habitude

 

Vous savez que le développement personnel est comme une grande famille. Il y a l’oncle sympa, un frère sur qui l’on peut compter et quelque part des cousins au QI douteux qui adorent répéter les erreurs des autres. Aujourd’hui je m’attaque au mythe des 21 jours pour former une habitude.

Si vous vous êtes déjà essayé à changer une habitude, vous avez certainement eu quelques sueurs froides et c’est normal. Ce chiffre de 21 jours n’a aucun fondement malgré les affirmations que l’on peut trouver ça et là. Voici pourquoi.

Je m’étais amusé à décortiquer certains mythes que les gens rabâchent  sans réfléchir. C’est une chose d’être idiot, cela en est un autre de répéter les idioties des autres :

21 jours est un chiffre qui semble magique et que vous trouverez souvent dans des livres ou articles de “développement personnel”. Je mets des guillemets car si je suis à 100 % pour développer le potentiel de chacun que cela soit à titre personnel ou professionnel comme je le fais depuis 2007, je suis aussi extrêmement vigilant aux méthodes et aux sources des outils que j’utilise. Ma catégorie c’est le développement personnel pragmatique.

Comment sait-on que c’est pragmatique ?

Premièrement par opposition au développement personnel feuille de lotus, yakafokon, bien-être et massage des pieds. Je n’ai rien contre un massage des pieds, pourquoi pas boire une infusion au lotus mais n’appelons pas ça développement personnel car ce n’est pas ainsi que vous allez atteindre vos objectifs, révéler vos défis du moment, doubler vos revenus ou trouver un meilleur équilibre de vie.

Deuxièmement par validation sur la base de sources scientifiques ou au moins de tests sérieux, quitte à ce qu’ils soient le fruit de ma propre expérience. Le défi, c’est d’évoluer et les techniques pour cela sont plus ou moins bien connues.

Et lorsqu’on regarde les fameux 21 jours pour former une nouvelle habitude, les éléments tangibles sont très minces. Tout comme l’origine de la pause café, une personne semble être l’instigateur du mythe : le docteur Matlz dans les années 60 dans son livre Psycho-Cybernetics. Chirurgien esthétique de profession, il avait constaté que ses patients mettaient 21 jours pour accepter leur changement.

Le livre Psycho-Cybernetics de de Maxwell Maltz. Source : https://www.amazon.fr/gp/product/0671700758/

Aucune étude n’existe

Ok. A part cela, il n’existe aucune étude qui soutienne ce chiffre. Et part étude, j’entends étude avec une source pas un “mais la NASA a dit que …”. Nada. Rien pour étayer ce chiffre. Du bon gros mythe comme je les aime. Alors oui, c’est sympathique à lire. Cela fait un article facile “il vaut faut 21 jours pour changer n’importe quelle habitude où je vous rembourse !”. Mais ce n’est que du vent.

Donc si vous avez essayé d’écrire une page pour votre livre chaque jour ou arrêter de râler ou faire du sport chaque matin pendant 21 jours pour en faire une habitude et que ça n’a pas marché, c’est normal. Ne paniquez pas, ce n’est pas parce que vous êtes “résistant” au changement ou parce que vous êtes un gros nul qui ne savait pas appliquer une méthode pourtant si simple mais surtout parce que 21 jours est bien trop optimiste. Parfois cela produit des résultats malgré tout car le fait de se concentrer sur une habitude permet de la faire évoluer et je sais qu’avoir un chiffre fixe est rassurant mais je pense que cela créé plus de problèmes que ça n’apporte de solutions.

Nous avons tous une part en nous qui veut croire à la solution magique

C’est parfaitement humain et c’est très pratique pour faire du marketing. Mais que va-t-il se passer si la solution n’est pas si magique, si les 21 jours, même si je m’efforce de répéter chaque jour cette habitude si importante, ne tiennent pas leurs promesses ?

Nous nous sentons incapables et ça, c’est le meilleur moyen de ne pas avancer dans sa vie. C’est pour cela que je m’attaque à ce mythe qui cause beaucoup plus de tord qu’il n’aide.

La prochaine fois que quelqu’un vous dit, l’air convaincu, qu’il faut 21 jours pour changer une habitude je vous donne l’autorisation de le gifler (avec douceur et bienveillance) et de lui demander sa source. La gifle therapy, ça ferait une bonne idée de méthode ?

C’est quoi une habitude ?

La raison pour laquelle former une habitude est très positive, c’est qu’une habitude est… automatique. Je sais cela semble évident mais c’est justement ça qui en fait la force. Si vous déménagez ou que vous partez vous installer dans une maison pour les vacances, vous savez ce que je veux dire : tout doit être repensé. De où je dors, comment je dors, qu’est-ce que l’on déjeune, comment l’on va se ravitailler, comment fonctionnent les différents appareils…

Tout ceci mobilise une bonne partie de votre attention mais une fois acquis, cela devient invisible. L’autre grande caractéristique, c’est qu‘une habitude est très faiblement associée à une émotion. L’habitude de se lever tôt qui était horrible au début devient transparente, le plaisir de boire une bière, si la consommation est quotidienne, devient minime. Pour cette raison, je ne conserve jamais longtemps une habitude de consommation. J’essaie de varier les goûts, les produits de manière régulière tout en ayant une base fixe de référence. Tout changer tout le temps n’est pas une solution.

Et vous pouvez avoir de “mauvaises” habitudes comme fumer, boire de l’alcool chaque jour ou toujours choisir l’option la plus grasse et sucrée ou de “bonnes” habitudes comme toujours prendre l’escalier, faire du sport ou commencer la journée en mangeant une pomme. Et avec le temps, comme pour les intérêts composés, les effets s’accumulent et au bout de 5, 10 ou 15 ans vous êtes en pleine santé ou proche du gouffre. C’est le pouvoir d’une habitude.

 

Alors combien de temps faut-il pour former une habitude ?

Je sais, c’est la question que tout le monde se pose. Sérieusement si vous avez déjà essayé d’acquérir une nouvelle habitude, vous savez que se mettre à boire un verre d’eau au lever n’est pas la même chose que de faire du sport 3 fois par semaine en terme d’effort et de sollicitation de votre volonté.

Les idiots cherchent une chose : la réponse unique qu’ils pourront répéter sans réfléchir. Il ne s’agit pas de remplacer 21 par 60 même si c’est un chiffre plus réaliste. Vous et moi savons que la réponse est plus nuancée.

La première réponse est (désolé pour le mythe du développement personnel solution unique magique) ça dépend de ce que vous souhaitez changer. Plus le changement est engageant, plus vous mettrez du temps à l’ancrer. Dans les tests menés par des scientifiques, certaines personnes n’avaient pas formé une habitude au bout de 254 jours parce que celle-ci était compliquée.

La moyenne observée est de 66 jours ce qui ne veut pas dire “il faut 66 jours pour changer une habitude”. Je ne voudrais pas être à l’origine d’un autre mythe 🙂

Le livre Making Habits, Breaking Habits
explique le temps nécessaire pour former une habitude

 

Les 21 jours ne sont donc pas réalistes ni prouvés par les études menées sur le sujet… hormis si ce que vous essayez de faire est de boire un verre d’eau chaque matin.

Il faut se donner du temps

La seconde réponse, c’est qu’il faut se donner du temps et comparer ce qui est comparable. Plus vous allez vouloir changer une habitude qui vous emmène loin de votre zone de confort, plus ce sera difficile. Si par exemple vous essayez d’arrêter de fumer, de maigrir et de faire du sport, il est peu probable que tout ceci devienne une habitude en 66 jours.

Ce que vous devriez faire, c’est donc vous laisser du temps, plus de temps, et pratiquer, répéter votre action tant qu’elle n’est pas intégrée. La répétition permet de créer l’automatisme et de l’automatisme né la compétence inconsciente.

Souvenez-vous

Il est possible de changer n’importe quelle habitude avec un bon système, une bonne approche et du temps mais ça ne fait pas en lisant des astuces au hasard sur internet et en essayant à moitié “pour voir” sans avoir une approche murement pensée.

PS : pourquoi je m’intéresse à la formation d’habitudes ? Que cela soit pour mieux gérer votre argent, devenir plus efficace, prendre le contrôle de votre vie, arrêter de procrastiner : il y a ce point commun. Vous devez faire évoluer vos habitudes. Mon objectif est de vous donner la possibilité de changer simplement et durablement.

 

Source

Crédit photo by Christophe Verdier

 

Vous pensez que cet article peut aider un ami à changer une habitude de manière réaliste ? Faites-lui suivre ou partagez-le sur Facebook !

Ce site utilise des cookies