la technique pour être rentable

Immobilier : la technique pour être rentable tout de suite

Michael Comment investir dans l'immobilier 3 Commentaires

Comment investir dans l’immobilier rentable ? Comment rentabiliser rapidement son investissement ? Découvrez LA technique pour être rentable immédiatement et non dans 10 ou 20 ans.

Connaître sa stratégie pour un investissement immobilier rentable

Lorsque vous démarrez dans l’investissement immobilier locatif, vous devez avant tout connaître votre stratégie. Bien évidemment, en tant que débutant, vous ne savez pas trop dans quoi vous vous lancez. Quel type de bien choisir ? Quel mode d’exploitation est le plus adapté pour une rentabilité optimale ? Bref, autant de questionnements qui devraient vous permettre de trouver le projet adapté à votre situation.

Pour trouver LA technique, faites les choses par étape. Formez et informez-vous sur l’immobilier. Allez sur Internet ou participez à des séminaires. L’idée est que vous puissiez déjà comprendre l’univers de l’investissement immobilier locatif. Allez ensuite sur le terrain, et visitez différents types de bien pour pouvoir vous projeter sur ce que vous recherchez comme investissement. Cette phase « d’apprentissage » est essentielle pour vous permettre de démarrer votre projet immobilier rentable.

Immobilier : la technique pour être rentable immédiatement

Simulation d’un investissement immobilier locatif en location meublée. Alors, rentable ou pas à votre avis ? Source : leblogpatrimoine

Privilégier les grandes surfaces pour un investissement immobilier rentable

Dans le cadre de vos recherches de bien, vous constaterez rapidement que le prix au mètre carré est plus abordable pour les biens de grande surface. Par ailleurs, avec un bien spacieux, vous aurez la possibilité de le diviser en plusieurs appartements ou studios. Concrètement, la stratégie consiste à acheter une grande surface pour le diviser en plusieurs appartements avant de les louer. Cette stratégie est certes différente des stratégies en bon père de famille, mais elle permet d’avoir des taux de rentabilité élevé, et de dégager du cashflow immédiat.

Sur le marché de l’immobilier en France, investir dans les grandes surfaces s’avère en effet particulièrement avantageux. D’une part, le prix du mètre carré à l’achat est plus faible comparé à celui des petites surfaces. D’autre part, les grandes surfaces peuvent être découpées en plusieurs petites surfaces qui peuvent ensuite être louées plus cher. Ce qui permet de dégager un cashflow immédiat.

Prenons un exemple concret. Dans une location nue, un T3 d’une surface de 60 à 70 m² se loue entre 900 et 1 000 € par mois. Divisée en deux T2, la même surface peut être louée à 650 € par mois pour chaque appartement, soit 1 300 €. Une approche qui vous permet déjà d’optimiser la rentabilité de votre bien.

La location saisonnière, un gage de rentabilité

Pour générer un cashflow encore plus important, le mode d’exploitation de votre bien immobilier constitue une stratégie à part entière. Dans un objectif de rendement, la location saisonnière est une piste à explorer, surtout si l’appartement profite d’un bon emplacement. La location de courte durée se révèle particulièrement rentable puisque pour la même superficie indiquée dans notre exemple, on peut percevoir un loyer de 2 600 euros par mois. . Toutefois, le bien devra être meublé et équipé, de sorte à accueillir des locataires « haut de gamme ».

Proposer votre bien à la location courte durée consiste à le faire louer pour une durée minimum de 2 jours voire une semaine. Vous pouvez ainsi facilement cibler vos locataires, qui peuvent être des étudiants dans le cadre d’un stage, ou un travailleur en déplacement professionnel. Ce type de locataire requiert cependant un certain confort, comme l’accès à Internet. Aussi, il faudra retenir qu’en optant pour ce type d’exploitation, vous devez également prévoir des frais supplémentaires. Il s’agit entre autres des frais d’électricité, des charges, d’Internet et de la gestion quotidienne des appartements.

Location saisonnière : Infographie des loyers (une semaine) par type de logement et par département en Juillet 2017.

Location saisonnière : Infographie des loyers (une semaine) par type de logement et par département en Juillet 2017. Source : dossierfamilial

Se faire entourer, la clé du succès

Que ce soit avant, pendant ou après un investissement immobilier, il est important de savoir s’entourer de personnes compétentes dans leur domaine. Ceci est d’autant plus important si vous décidez d’opter pour LA technique d’investissement locatif rentable. Diviser un grand espace en plusieurs petits appartements ou studios requiert d’importants travaux. Architecte, électricien, plombier, décorateur… sont autant de personnes indispensables à la réussite de votre projet.

L’erreur serait de vouloir faire tout soi-même. La délégation représente en effet un gain de temps inestimable pour le propriétaire. Mandater des experts dans un domaine spécifique fait d’ailleurs partie à part entière de l’investissement. Faites appel à un maître d’œuvre pour les travaux, un décorateur pour l’aménagement, une agence de service à la personne pour la logistique… Vous entourer de professionnels vous permet de dégager du temps pour construire votre stratégie.

Comment matérialiser votre projet immobilier rentable ?

Comme tous les investisseurs immobiliers qui débutent, vous n’avez certainement pas de stratégie de départ. Maintenant que vous savez que les petits espaces loués en courte durée vous garantissent un cashflow immédiat, vous êtes désormais en mesure de matérialiser. Pour ce faire, vous allez devoir procéder par étape.

Étape 1 : la recherche du bien

Pour trouver LE bien adapté à votre projet, vous devez multiplier les recherches auprès des agences immobilières ou sur les sites d’annonces immobilières, de type Leboncoin. Vous devez privilégier les biens idéalement situés, notamment dans le centre-ville. Si un appartement situé au rez-de-chaussée est préconisé, un appartement au 1er étage fera tout aussi bien l’affaire.

Étape 2 : le financement

Après avoir visité des biens susceptibles de convenir à votre projet, vous pouvez monter un dossier pour obtenir un emprunt auprès de votre banque. Faire financer votre investissement par votre banque vous offre une marge de manœuvre. Vous n’aurez pas besoin de faire un apport personnel, et votre bien vous permettra de rembourser votre crédit immobilier.

Étape 3 : la location saisonnière, un test

Maintenant que votre bien est prêt à accueillir son(ses) premier(s) locataire(s), lancez votre annonce de location courte durée. La location saisonnière sera l’occasion de tester le réel potentiel locatif de votre bien. Étudiez toutes les demandes, et faites un bilan sur l’éventuel retour de vos locataires.

Étape 4 : la location classique reste une stratégie de repli

En principe, si votre bien mis en location suscite beaucoup d’intérêt et fait l’objet de plusieurs demandes, vous n’aurez aucune difficulté à l’exploiter en location courte durée. A contrario, vous pourrez toujours basculer vers de la location classique. En d’autres termes, la location classique sera votre stratégie de repli en cas d’échec de la location occasionnelle.

Étape 5 : boostez vos revenus locatifs à terme

Ce qui est d’autant plus pertinent avec la location saisonnière, c’est que votre cashflow augmente tous les mois. Au fur et à mesure que les locataires se succèdent, les loyers vont vous permettre de rembourser vos échéances. Par ailleurs, vous aurez également la possibilité d’investir à nouveau, et enchaîner ainsi vos investissements. Avec les loyers, vous augmentez effectivement votre capacité auprès de la banque, et vous pourrez même souscrire un emprunt plus important que le premier.

L’investissement immobilier est un placement qui demande un certain temps pour être mis en place. En optant pour la stratégie la plus rentable, c’est-à-dire, louer de petites surfaces en location courte durée, vous dégagez du cashflow plus rapidement que dans le cadre d’une location meublé ou nue classique. C’est de cette manière que vous pourrez atteindre plus rapidement la liberté financière, en vous créant des revenus complémentaires plus importants que votre salaire aujourd’hui, grâce à votre investissement locatif.

Retrouvez mes formations ici :

Je réussis mon investissement locatif
Portefeuille liberté financiere
I M M O B I L I E R :
Et si d’ici 3 mois vous aviez un appartement rentable ? Tout est ici. J'ai acquis 40 biens immobiliers rentables via cette méthode.
B O U R S E :
Encaissez des dividendes et faites enfin travailler dur votre argent. Pour en savoir plus, c'est par ici. J'encaisse 1 500 € de dividendes en moyenne chaque mois avec cette approche.
Retrouvez-moi sur Instagram et mes conseils en vidéo sur YouTube.
Instagram   Youtube

Commentaires 3

  1. Dans le cadre d’une première acquisition, il est fondamental effectivement d’être suffisamment rentable afin de ne pas bloquer notre capacité d’emprunt et maximiser nos chances de pouvoir réemprunter à nouveau pour continuer à grossir notre parc immobilier.

    Les techniques que vous avez données sont très intéressantes, il est même recommander de les coupler afin de maximiser le rendement.
    Par exemple j’ai effectué un investissement d’une maison de ville (= grande surface donc moins cher) que j’ai divisé en plusieurs appartements (= création de valeur) que je loue en courte durée (= loyers plus important que de la location classique), cela me permet d’augmenter significativement la rentabilité par rapport à si je l’avais gardé intact en location simple.

    Au plaisir de vous lire !

    Quentin

  2. Effectivement, comme dans n’importe quel investissement, c’est lorsqu’on sort un peu de sentiers battus que la rentabilité se révèle. Que ce soit via de la collocation, de la division ou de la location saisonnière, chaque méthode a ses avantages, ses inconvénients et sa part de risque. Bien menées, ces stratégies d’investissement locatif, permettent de dégager des rentabilités plus attrayantes.

  3. Pingback: La location courte durée de Julie à Nantes : la puissance du réseau -

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.