Esprit riche a lu : La semaine de 4 heures

Tim Ferriss, l’auteur de The four hour workweek, est tout à fait surprenant. Il est arrivé à mettre au point une manière de penser qui lui permet d’identifier l’action décisive dans chaque situation. Cela lui a permis d’accomplir énormément de choses. Son livre est un best-seller et un ouvrage incontournable pour atteindre la liberté financière.

Son crédo, c’est le « lifestyle design » autrement dit le fait de repenser sa vie. Il est parti du constat, largement partagé, que notre vie est généralement constituée de notre travail, de quelques loisirs et de temps passé avec la famille et les amis et que cela est souvent peu satisfaisant.

Si vous êtes heureux dans votre vie, ce livre n’est pas pour vous. Si vous voulez vivre vos passions, vivre des expériences au lieu d’organiser votre vie autour de votre boulot ce livre est pour vous.

En remettant à plat les choses, Tim Ferriss bouleverse la pensée traditionnelle. Son livre est passionnant et je vous en recommande la lecture.

Il ne laisse rien au hasard et n’est pas un gourou autoproclamé. Dans chacune de ses explications, Tim Ferriss argumente et propose de prendre des décisions en testant, mesurant par rapport aux résultats attendus et en analysant : il n’aime pas prendre de risques.

Il dit clairement dans son livre : pas besoin de quitter son boulot, d’être jeune, riche ou de voyager. Ses conseils sont applicables tout de suite. Tim Ferriss est souvent résumé à celui dont le style de vie consiste à voyager mais c’est vraiment bien plus que ça.

Le livre est perturbant car il remet en cause les schémas de pensées traditionnels : travailler 40 ans pour prendre sa retraite n’est plus d’actualité.

Qui-est-ce ?

Tim Ferriss a étudié à l’université de Princeton.

Une fois sorti de l’école il a été salarié de plusieurs entreprises dans la Silicon Valley. Il s’est fait viré plusieurs fois et dans son dernier emploi il travaillait 12 heures par jour.

Il monte son entreprise qui commercialise des compléments alimentaires. Sa société marche bien mais il se retrouve à travailler énormément. Un jour il fait comprendre à la plupart de ses clients qu’ils ne sont plus les bienvenus et automatise la majeure partie du fonctionnement de son entreprise.

Depuis qu’il s’est libéré, il consacre son temps à ses passions : il voyage, apprends des langues et relève des défis comme le championnat du monde de Tango (premier Américain à obtenir un record du monde) ou devient champion national de kickboxing en Chine.

J’aime bien son approche consistant souvent à utiliser le « Pourquoi ». Pourquoi vouloir monter une grosse boite quand une petite vous permet de vivre votre vie ? Pourquoi continuer une existence confortable mais totalement insatisfaisante ? Pourquoi accepter la réalité telle qu’elle ?

Il ne gagne pas énormément d’argent dans l’absolu mais le rapport entre temps travaillé et argent gagné est énorme. Il dit gagner 40 000$ par mois pour 4 heures de travail par semaine. Intéressant non ?

Sa société : BrainQuicken

Les 4 étapes de la libération

  • Définition : définir votre style de vie et ce dont vous avez besoin
  • Élimination : élimez les tâches inutiles dans votre boulot ou dans votre vie
  • Automatisation : automatisez vos revenus, définissez un système qui travaille avec peu d’intervention de votre part
  • Libération : se libérez se concrétise souvent par une seule chose : la mobilité, plus besoin d’être à un endroit particulier pour gagner son revenu.

Qui sont les Nouveaux Riches ?

Les nouveaux riches sont ceux qui bénéficient du temps, qui sont propriétaires d’un système travaillant pour eux.

Mais pas seulement c’est aussi :

  • le salarié qui négocie le télétravail et réalise 90% de son boulot en un dixième du temps,
  • L’entrepreneur qui se débarrasse des clients demandant trop de travail.

Tim Ferriss explique comment il est devenu champion national de kickboxing de Chine. A le lire, c’est très simple !

Il a lu les règles. Les compétiteurs sont pesés un jour avant la compétition. Il a utilisé des techniques de déshydratation pour passer dans une catégorie inférieure. Il s’est fait pesé à 75 kg et le lendemain est arrivé à 88 kg pour combattre. Ses adversaires étaient un peu surpris !

Une autre règle dit que si le combattant tombe 3 fois de la plate forme de combat il est éliminé. Tim décide d’appliquer cette technique et gagne tous ses combats de la sorte.

Chaque chapitre présente le sujet et est illustré par un retour d’expérience. A la fin se trouvent des questions/réponses et des exercices pratiques.

Vous pensez avoir tout compris du livre ?

Et bien, pas tout à fait.

C’est un fan de la loi de Pareto : le fameux 80 – 20 qui est applicable à tous les domaines et dans toutes les situations. 20% des efforts donnent 80% des résultats, 20% des clients apportent 80% du chiffre d’affaires…

C’est un très bon moyen pour identifier les tâches importantes et analyser la valeur des choses.

Une autre loi que chacun à vérifié, la loi de Parkinson : les choses urgentes sont toujours faites plus rapidement ou une tâche à tendance à occuper le temps qu’on lui consacre. Typiquement c’est l’exemple du devoir de maths que l’on doit rendre pour le lendemain.

A mort le management par le temps.

Depuis que l’on a 8 heures par jour à faire, on remplit 8 heures par jour. Si jamais il y a une urgence et que l’on doit partir dans 2 heures en ayant des résultats à donner, ces résultats seront miraculeusement prêts à temps (Parkinson!).

Est-ce que je suis productif ou juste occupé ?

Soyez efficace, mais uniquement sur les tâches essentielles. C’est un des gros points à retenir de ce livre. Contrairement aux livres d’efficacité personnelle nous expliquant comment en faire plus dans la même journée, Tim Ferriss dit : faites en moins, ne faites que l’essentiel, que ce qui apporte vraiment de la valeur.

Le régime de l’information est une autre des idées importantes du livre : pratiquez l’ignorance sélective.

Arrêtez de passer du temps à lire des choses inutiles, arrêter de vous occuper avec des emails.

Optimiser votre temps de travail : ne vous laissez pas interrompre par les emails (il recommande de les consulter 2 fois par jour seulement) et par vos collègues, apprenez à dire non.

Pour les tâches récurrentes et importantes, traitez les en groupe (batch) : définissez un moment pour faire ensemble toutes ces tâches. Ne faites pas chaque chose au fil de l’eau. La restauration du contexte et le fait de se remettre dans le bain fait que vous devez regrouper ces tâches.

Tim Ferriss a beaucoup d’humour et j’adore ses blagues (bon, vous avez compris que c’est l’un de mes mentors).

Plus loin dans le livre, il donne une lettre à trou pour “virer son boulot”. J’ai lu le livre en anglais mais cette lettre m’a vraiment fait mourir de rire.

Il explique très bien les différentes étapes par lesquelles il est passé. Après avoir lancé son entreprise et lorsque il se retrouve à travailler encore 12 heures par jour, il pète les plombs et part à Londres pour souffler. Il décide de ne rien faire et se rend compte d’un truc : ne rien faire c’est dur et c’est effrayant. Il a mis beaucoup de temps à accepter cette idée.

Je ne suis pas quelqu’un qui regrette mais j’aurais vraiment aimé avoir ce livre au moment de sa sortie en 2006…

Achetez ce livre sans plus attendre !

Ce site utilise des cookies