Aujourd'hui, je suis libre financièrement. Mais ça n'a pas toujours été le cas. Avant d'atteindre la liberté financière, j'ai connu le surendettement et les fins de mois difficiles. Retour sur mon parcours et comment je m'en suis sorti.

D’une famille surendettée à libre financièrement

Michael Ferrari Comment avoir le mindset pour réussir 5 Commentaires

Libre financièrement… C’est quand la première fois que tu as payé un truc sans compter réellement ?

Attention, pas un café ou un croissant.

Je te parle d’une dépense qui te parait folle. Un truc pour lequel tu aurais normalement réfléchi des semaines. Economisé pendant des mois.

Perso, je m’en souviens très bien. On était en vacances à Malte et on a séjourné dans un bel hotel qui s’appelle le Valentina.

Sans être hyper luxueux, c’est vraiment un très bel hotel et jamais avant ça je n’avais payé une telle somme pour un hotel.

Et avec mon premier fils (à l’époque) et ma femme (toujours) nous avons passé un des meilleurs séjours de notre vie.

Tu vois, c’est là que je me suis senti “riche”… mais c’était loin d’être toujours comme ça.

Je ne sais pas si tu as vécu une transformation comme ça ou un changement de milieu dans ta vie mais souvent les personnes qui te connaissent maintenant ne se rendent pas compte.

Elles n’ont pas idée d’où tu viens, de comment tu as évolué.

Elles ne voient que toi, aujourd’hui.

Pourtant, je ne suis pas né libre financièrement.

Pas de quoi se vanter…

Quand j’étais petit, j’ai fini par croire que “c’est trop cher” était mon second prénom… J’ai eu une enfance heureuse mais côté argent, c’était la galère.

Faut que je te raconte une anecdote que peu de personnes savent sur moi. Tu vas vraiment comprendre d’où je viens.

Ça se passe au lycée. Je dois prendre le bus pour m’y rendre.

Et mes parents sont tellement en galère que j’ai 5 € par jour mais pour tout (transport, repas…). Tu sais ce qu’on faisait à l’époque avec un ami ?

Je m’en souviens bien. Tu as peut-être connu, c’était les tickets de bus en carton.

On gommait le tampon pour pouvoir les réutiliser.

C’était un peu technique mais ça nous permettait… d’aller au lycée. Franchement j’avais honte, j’ai encore honte d’en parler.

Et tu sais, même après ça, même quand j’ai eu mon diplôme.

Même quand j’ai reçu mon premier salaire.

Je ne m’en sortais pas. J’avais 920 € par mois, c’était trop juste.

Et pourtant, j’ai pu devenir libre financièrement…

Quand je repense à tout ça et à la vie que j’ai aujourd’hui, j’ai du mal à croire que je m’en suis sorti.

Vivre libre financièrement, c’est comme un rêve éveillé pour moi.

L’immobilier a été le catalyseur de tout ça.

Je te raconte mon parcours ici pour qu’on se connaisse bien : Regarde la vidéo ici

Retrouvez mes formations ici :

Je réussis mon investissement locatif
Portefeuille liberté financiere
I M M O B I L I E R :
Et si d’ici 3 mois vous aviez un appartement rentable ? Tout est ici. J'ai acquis 40 biens immobiliers rentables via cette méthode.
B O U R S E :
Encaissez des dividendes et faites enfin travailler dur votre argent. Pour en savoir plus, c'est par ici. J'encaisse 1 500 € de dividendes en moyenne chaque mois avec cette approche.
Retrouvez-moi sur Instagram et mes conseils en vidéo sur YouTube.
Instagram   Youtube

Commentaires 5

  1. Je pense qu’il y a deux catégories de gens riches :
    * Ceux qui ont appris à faire comme leurs parents
    * Et ceux qui ont appris à faire l’inverse de leurs parents.

    Merci pour ton témoignage sincère, c’est clair que ça peut en motiver plus d’un de voir ta réussite !

    1. Le monde n’est pas tout blanc ou tout noir. On ne se construit pas en copier-coller de quelques choses ou contre quelque chose. C’est généralement un mixte des deux… et surtout un gros travail amenant echecs et réussites. C’est de cette expérience là que que l’on arrive à construire sa richesse et devenir riche.

  2. Un beau parcours,

    Je fait en ce moment une formation sur le blog pour essayé de changer ma vie.

    Pour moi, être riche c’est d’avoir du temps libre pour passé en famille etc. Ton histoire de vacances me fait rêver et aussi parcours difficile.

    Merci pour ton blog

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.