Esprit riche

7 leçons après le Premier Million

Je suis parti de zéro et j’ai dépassé un palier symbolique : le million. Devenir millionnaire est en réalité le résultat du bon sens.

L’argent n’a jamais été mon objectif. La liberté oui. Pourtant pour atteindre ta liberté, tu as besoin d’argent, plus précisément tu as besoin d’actifs qui produisent de l’argent : une entreprise, de l’immobilier, un portefeuille boursier.

J’utilise ces 3 piliers depuis de nombreuses années et j’ai appris quelques leçons que je voudrais partager.

1/ Pour devenir millionnaire les 1000 premiers euros sont les plus durs

Cite-moi une chose qui n’a pas été difficile au départ ! Rien.

En particulier la création de valeur n’est pas naturelle quand ton entourage n’est pas habitué à le faire.

Dans ma famille tout le monde est salarié. J’ai dû comprendre par moi-même comment fonctionne un bon business. J’ai dû tester. Et les débuts sont difficiles.

La courbe est vraiment exponentielle car de 0 à 1000 € par mois peut prendre 1 an puis tu peux mettre 1 an pour passer à 10 000 € par mois et un an plus tard tu peux avoir triplé ce chiffre.

Si tu galères au début, c’est normal. C’est que tu dois acquérir l’état d’esprit. Comprendre. Appliquer. Et recommencer.

J’ai en place différents systèmes, il me suffit de mener des efforts stratégiques pour utiliser ou dupliquer ces systèmes.

Au début, construit, génère du cash, mais ne te créé pas un second job, créé un système. Créé un système qui peut croitre de manière exponentielle.

 

2/ N’importe qui peut le faire, mais peu VONT le faire

Devenir riche n’a rien de secret. Vraiment. Je suis sûr que dans ta vie tu as déjà réussi des choses que d’autres pensent impossibles.

Devenir riche se résume en quelques points :

L’action est la clé. Arrête de lire des articles sur internet et AGIS.

Agis comme si quelqu’un d’autre travaillait H24 pour te forcer à reprendre un CDI.

Pendant des années j’ai réfléchi, appris et écrit sur l’argent. Ça m’a permis d’être aujourd’hui extrêmement solide mentalement et techniquement, mais j’ai perdu du temps.

J’aurai appris en faisant dans tous les cas. J’aurais probablement doublé ou triplé mon patrimoine si j’avais mis l’action en premier.

Nous retardons tous le grand saut. Par peur. Pour garder notre confort. Rester dans le connu. Ne cherche pas à faire un grand saut, fait des petits pas.

Chaque petit pas change ton avenir.

 

3/ Le marché se moque de ton histoire

Tout le monde t’encourage à faire ton storytelling. Je l’ai fait aussi. Cela aide à faire passer tes messages dans certains cas, c’est vrai. Nous connaissons tous les histoires des Musk, Gates, Buffett mais ce n’est pas ça qui leur a été utile pour devenir millionnaire.

Je préfère que tu consacres ces 20h à parfaire ton business plutôt qu’à réfléchir à ton storytelling. Je préfère que tu te prennes la tête pour comprendre tes clients plutôt que pour écrire une belle histoire.

Trop de gens se regardent le nombril en pensant y trouver la solution.

ECOUTEZ le marché, il vous dira toujours ce qui marche ou pas. La solution c’est tes clients qui l’ont.

Le marché se moque de ton histoire. Un locataire se moque de ton histoire, il veut louer un appartement. Les clients de mes formations se moquent de mon histoire, ils veulent une solution concrète.

Tu peux avoir l’histoire la plus horrible ou avoir une vie banale : ce qui compte c’est la valeur que tu apportes à tes clients. C’est comment tu changes leur vie.

 

4/ Il suffit d’avoir raison une fois

Quand tu débutes, tu te focalises sur ce que tu peux perdre. C’est le meilleur moyen de l’atteindre. Fixe-toi sur ce que tu peux gagner.

Tu ne l’auras pas à chaque fois. Mais il suffit d’avoir raison une fois.

Une boite qui marche. Un investissement qui donne un rendement ahurissant. Et ta vie n’est plus jamais la même. Car maintenant tu sais. Même si tu ne vas pas devenir millionnaire avec la toute première réussite, elle te donnera des ailes.

Tout le monde ne verra que ta réussite, tu seras parfois considéré comme un génie. Au fond de toi tu sais que tu n’es ni plus malin, ni chanceux : c’est du travail et les mini-échecs sont le chemin.

Tu n’es plus un aspirant. Tu deviens un entrepreneur, un investisseur. Et tu sais comment recommencer.

J’ai eu la chance d’avoir raison tôt avec Esprit Riche. En 2007 presque personne ne parlait d’argent. Mais il suffit d’une fois. Le tout est de ne pas prendre de coup trop violent avant d’avoir raison.

J’ai eu la chance d’avoir raison tout de suite avec ma boite. Mes investissements immobiliers ont toujours bien marché. Mon portefeuille boursier a fonctionné dès le départ et m’apporte 1000 € de dividendes en moyenne chaque mois.

 

5/ Il faut apprendre des meilleurs

Quelque part il y a forcément quelqu’un qui a fait ce que tu veux faire. Peut-être que cette personne n’est pas dans ton pays, ne parle pas ta langue ou n’est pas exactement dans le même domaine.

Mais tu dois alors trouver ces personnes et apprendre. Si tu veux devenir chirurgien tu ne vas pas écouter un mec qui n’est pas du domaine médical ou un chirurgien qui a fait une opération seulement et qui vit encore chez ses parents. Tu vas plutôt écouter un pro. Quelqu’un qui a un peu d’expérience.

Pourquoi faire différemment quand il s’agit d’immobilier, de bourse ou de création de business sur internet ?

Je cherche toujours à apprendre des meilleurs. Parfois ils ont écrit des livres qui contiennent des perles, parfois il faut payer des formations, d’autres fois il vous donneront tout en l’échange d’une bonne compagnie.

Les riches apprennent tout le temps.

6/ Tu es ton pire ennemi

Tu crois que quelqu’un t’empêche de faire ce que tu veux de ta vie ? BULLSHIT

Ni ta mère, ni ton conjoint, ni tes enfants ne dirigent ta vie. C’est parfois ce que tu crois, mais c’est parce que tu es ton pire ennemi.

Pour ne rien faire de ta vie, tu es prêt à rejeter la faute sur les autres… qui n’ont rien demandé.

Et même s’ils te demandent de ne pas faire ceci ou cela, cette demande est irrecevable. Elle ne vaudra rien quand à 78 ans tu auras des regrets sur ton lit d’hôpital et que tu imagineras ce qu’aurait été ta vie si tu avais alors eu les COU***** de t’écouter.

Ton pire ennemi c’est toi.

Ton pire ennemi ce sont tes erreurs de jugement qui ont l’apparence de la logique. Ce sont également les histoires que tu te racontes et que personne ne croit, mais que personne n’ose dénoncer. Ecoute donc quelqu’un comme Charlie Munger pour comprendre que devenir millionnaire est une discipline mentale.

7/ Tu es ton meilleur allié

Je sais c’est le contraire du point précédent. Pourtant réussir c’est parfois être à l’aise avec des contradictions comme vouloir prendre des risques, mais sécuriser tes décisions.

Ton meilleur allié c’est ton meilleur toi. Tu sais, quand tu te sens bien, à ta place, dans ton élément et que tu fais des petits miracles autour de toi.

Quand tu es aligné et juste, tu es ton meilleur allié. Parce que cela se voit et cela donne le ton pour tes clients, tes partenaires, tes collaborateurs.

Ce sont tes obsessions de réussite associées à ton éthique qui sont tes meilleurs alliés. Tu peux compter sur toi pour t’aider. Ne l’oublie jamais.

Ton meilleur allié c’est toi quand tu sais t’entourer et collaborer. Quand tu penses en équipe.

Si tu veux apprendre les 5 erreurs à éviter pour devenir riche, clique ici

PS : devenir millionnaire parait fou si tu en est loin mais en réalité en 2016 un million ce n’est pas GRAND. Il y a un nouveau milliardaire en Chine TOUS LES 5 JOURS

PPS : ce n’est pas 1 million détenu à titre personnel ce serait de la folie et je ne suis pas endetté à 90 % sur un million ce serait un mensonge 🙂

Ce site utilise des cookies