Comment ne pas être esclave de son business

Comment automatiser son business ?

Michael Améliorer sa vie, Comment avoir le mindset pour réussir, Comment créer son indépendance financière, Comment démarrer un business, Etre plus efficace, Management et leadership, Réussite et succès

Comment ne pas être esclave de son business ? Au départ, vous lancez votre entreprise et puis après c’est votre entreprise qui dirige votre vie.

Beaucoup d’entrepreneurs deviennent esclave de leur business. Parfois par méconnaissance, et aussi parfois par paresse. Le mythe de l’entrepreneur, c’est effectivement de croire qu’il faut être un technicien, le meilleur de son entreprise, pour se lancer et pour réussir. Ou que parce qu’on est excellent technicien, on va forcément être un bon entrepreneur dans ce domaine.

L’erreur c’est justement de tout faire soi-même. Quand on démarre, on se lance corps et âme dans son business pour le développer et le faire fructifier. Le piège à éviter, c’est de continuer à tout faire soi-même au point de vivre enchaîné au business qui devait vous permettre d’atteindre la liberté financière. Virer son patron, oui. Se créer son indépendance financière à l’aide du 3e pilier d’investissement, oui. Mais attention : certains business sont pires que le salariat ! Comment éviter cette situation ?

Pour ne pas être esclave de son business, voici 3 clés :

Clé nº1 pour ne pas être l’esclave de son business : Ne pas être dépendant d’un seul client, d’un seul canal de distribution

Vous connaissez l’adage : il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Votre business ne doit pas dépendre que d’une seule source de recettes. Car si c’est le cas, cela veut dire que vous avez constamment une épée de Damoclès au-dessus de votre activité. Le jour où votre seul client ou votre unique canal de distribution va cesser sa relation avec votre business (pour le motif que ce soit), vous devrez tout recommencer.

Clé nº2 : Construire un système au lieu de se créer un job

Il est facile de se retrouver esclave de son activité si on est le rouage sans lequel l’activité ne peut pas tourner. C’est typiquement le cas des free-lances, ainsi que des commerçants qui font absolument tout dans leur magasin, des achats auprès des fournisseurs à la vente en passant par l’inventaire. Ces personnes ne sont pas salariées, mais elles ont quand même un job. Elles ont beau être leur propre patron, leurs revenus dépendent directement de tout ce qu’elles font elles-mêmes. Elles ne peuvent pas fermer la porte et continuer à gagner de l’argent. Les revenus de leur activité ne sont pas des revenus passifs.

C’est une erreur que l’on commet facilement quand on veut se lancer dans le pilier de l’entreprenariat mais qu’on n’est pas entrepreneur dans l’âme. La solution, c’est de créer un système de façon à ce que tout ne repose pas sur soi. Pour ce faire, il faut faire une marge suffisante pour pouvoir payer d’autres personnes. Que votre activité vous permette tout juste de joindre les deux bouts ou que vous gagniez plutôt bien votre vie, si vous n’avez pas suffisamment de revenus pour pouvoir déléguer, vous êtes condamnés à porter tout le poids de votre entreprise.

Clé nº3 pour automatiser son business : Déléguer tout ce qui n’est pas votre point fort

Pour mettre en place le système qui va vous libérer, vous devez commencer par déléguer toutes les tâches pour lesquelles vous n’êtes pas la personne la plus indiquée pour faire le travail. De la même manière que votre business ne doit pas dépendre que d’une seule source de recettes, il ne doit pas non plus reposer uniquement sur vous. Cela implique donc de monter une équipe de personnes compétentes. Il est capital de savoir bien s’entourer et de recruter efficacement quand on est entrepreneur.

Pourquoi automatiser son business ? Déléguer ou automatiser certaines tâches de son activité permet de se libérer un maximum de temps et le cerveau. Vous n’avez pas à vous prendre la tête pour votre business, mais plutôt songer à la manière dont vous pourrez développer votre activité.

L’automatisation de certaines missions vous permet de vous libérer au maximum, pour pouvoir vous concentrer sur votre cœur de métier. Libérez-vous de vos inconvénients pour vous concentrer sur votre apport de valeur. Peu importe votre activité, Internet regorge aujourd’hui de nombreux outils et services pour automatiser votre business, qu’il s’agisse d’un business en ligne ou non. 

L’automatisation prend du temps à mettre en place, mais vous procure ensuite de la tranquillité d’esprit. C’est pour cela qu’il est primordial de noter quelques points de vigilance avant d’externaliser certaines tâches de son activité. Voyons donc les étapes à suivre pour automatiser son business efficacement et ne plus en être l’esclave.

Automatiser son business

 

Comment automatiser votre business ?

Étape 1 : identifiez les tâches pouvant être automatisées

Pour automatiser efficacement votre activité, arrêtez de vous penser indispensable à toutes les tâches de votre business. Faites une liste de toutes les tâches et activités que vous faites au quotidien. Identifiez celles pour lesquelles vous n’êtes pas la personne clé, qui peuvent représenter la moitié de votre activité.

Listez alors les tâches où vous n’êtes pas indispensable et qui sont délégables. Il s’agira essentiellement des missions qui ne concernent pas la valeur ajoutée la plus importante de l’entrepreneur. L’automatisation de ces tâches ne doit pas impacter les résultats que vous avez.

Cependant, vous devenez dépendant dès lors que vous déléguez une tâche que vous ne maîtrisez pas. Quand vous cherchez à automatiser votre business, assurez-vous de savoir et comprendre ce que vous souhaitez déléguer.

Étape 2 : apprenez avant de déléguer

L’automatisation ou la délégation est une question dynamique. Au départ, vous devez tout faire avant de pouvoir externaliser. Il est en effet plus facile de déléguer ou automatiser une tâche que vous comprenez. Au fur et à mesure que votre business évolue, vous devez vous demander comment déléguer ou automatiser ?

Commencez par apprendre avant de pouvoir déléguer plus efficacement. Vous devez être capable d’expliquer pas à pas ce que vous souhaitez voir réalisé. Ensuite, selon la nature de votre activité, vous allez pouvoir automatiser via des outils ou services en ligne, ou déléguer auprès de prestataires.

Vous devez donc mettre en place un processus qui va préciser l’objet de votre demande et la marche à suivre pour sa réalisation.

Étape 3 : posez le processus que vous voulez automatiser

Le processus pour chaque mission que vous souhaitez automatiser est déterminant pour la réalisation de la tâche. Définissez chaque étape avec l’outil, le service ou la personne pour la délégation. N’oubliez pas non plus d’identifier les étapes où votre intervention est requise. Réfléchissez par exemple à comment externaliser au maximum votre comptabilité.

Fixer précisément la manière dont vous allez automatiser votre business vous évite d’être esclave de votre propre business. Vous vous détachez de toutes les tâches pénibles à faire, pour vous concentrer sur les choses à haute valeur ajoutée. Vous vous libérez pour prendre de la hauteur, du recul et aller de l’avant.

Automatiser son business, c’est lancer une activité qui correspond à votre style de vie, et pouvoir vraiment diriger votre activité. L’automatisation est un univers qui change constamment. Vous devez revoir régulièrement votre processus pour demeurer efficace dans votre démarche.  

Regardez les vidéos et dites-moi ce que vous en pensez !

 

Lien vers la vidéo YouTube 

Lien vers la vidéo YouTube (nouvelles vidéos régulièrement)

Retrouvez mes formations ici :

Je réussis mon investissement locatif
Portefeuille liberté financiere
I M M O B I L I E R :
Et si d’ici 3 mois vous aviez un appartement rentable ? Tout est ici. J'ai acquis 40 biens immobiliers rentables via cette méthode.
B O U R S E :
Encaissez des dividendes et faites enfin travailler dur votre argent. Pour en savoir plus, c'est par ici. J'encaisse 1 500 € de dividendes en moyenne chaque mois avec cette approche.
Retrouvez-moi sur Instagram et mes conseils en vidéo sur YouTube.
Instagram   Youtube