Alors vos cadeaux de noël ? Des bons d’achat ou chèques cadeaux ?

Les bons d’achat sont un cadeau de plus en plus répandu.

Toutes les grandes enseignes en proposent. Ils remplissent une fonction dans la hiérarchie des cadeaux de noël, la case située entre l’argent liquide et le cadeau bidon.

Qu’est ce qu’un cadeau bidon ? C’est souvent le cadeau d’un membre de la famille que l’on voit peu, voir une fois par an, et qui ne connait pas les goûts de la personne. Souvent le résultat c’est un cadeau qui ne correspond pas (mais alors pas du tout) aux goûts de la personne. On en a tous eu un jour !

Dans ce cas le cadeau n’a pas rempli sa fonction de cadeau. Il n’a pas fait plaisir à la personne qui le reçoit.

Le cas des bons d’achat est à la fois plus vicieux et plus délicat.

Plus vicieux (oui un bon d’achat peut être vicieux!) car le bon d’achat vous oblige à aller dans une enseigne. Bon c’est un peu le principe du bon d’achat, mais ce que je veux dire c’est qu’il est facile de se retrouver avec un bon d’achat pour une boutique que l’on n’aime pas. Ce n’est pas la fin du monde mais le cadeau n’a pas vraiment rempli sa fonction.

Il permet à son auteur de laisser une chance au cadeau de se réaliser et donc de rendre heureux la personne qui le reçoit. En même temps, ce qui est délicat c’est que la personne peut être amené à compléter le bon d’achat. Cela gène souvent les gens et freine le fait d’offrir un bon d’achat (ou un chèque cadeau).

Dans ce cas il vrai qu’il n’y a pas de différence avec de l’argent liquide, mais dans ce cas pourquoi ne pas donner directement de l’argent liquide ? Souvent on a l’impression que le fait d’offrir un bon d’achat c’est faire une partie du chemin : “je ne connais pas tes goûts mais je sais au moins que cette enseigne te convient”. Ca serait donc moins “pire” que de donner directement donner de l’argent liquide, solution de facilité par excellence ?

La valeur perçue d’un bon d’achat est souvent inférieure à sa valeur réelle, plusieurs études l’ont montré. Un bon d’achat de 100 € sera perçu comme ayant une valeur entre 60 et 80€. Comme le bon d’achat n’est pas de l’argent réel, il arrive souvent que celui qui va l’utiliser choisisse un article au prix inférieur au bon d’achat et dans ce cas, une partie du bon d’achat est perdu.

De plus, souvent il est perdu ou oublié dans un tiroir. Vous pensez que c’est rare ? Ce chiffre est estimé à 30% !

Le pire dans cette sombre histoire de bon d’achat, c’est qu’ils ne sont pas valables sur les soldes. Je n’achète quasiment qu’en soldes (sauf urgence).

Economiquement, un bon d’achat possède une valeur, tant aux yeux de la personne qui le reçoit que des possibilités d’utilisation, inférieure à son équivalent argent.

Quelqu’un de proche (parents, conjoint) n’offrira “normalement” pas de bon d’achat ou de chèque cadeau. Le signal qui serait envoyé serait vraiment négatif et décevant pour la personne qui reçoit le cadeau. Mais pour les autres (grands-parents, oncles et tantes…) ça ne pose pas de problème. Ils n’ont pas d’attentes fortes de la part de la personne sur un hypothétique cadeau qui correspondrait à ses goûts.

Pour autant et à cause de ce que je dis dans cet article, préférez l’argent liquide aux bons d’achat ou aux chèques cadeaux.

N’ayez pas peur de l’argent liquide, il possède une vraie valeur (c’est facile c’est marqué dessus) et peut être dépensé ou épargné. Alors la prochaine fois, vous évitez le bon d’achat ?

Ce site utilise des cookies