Transformez votre vie – sans vous prendre la tête

Michael Ferrari Améliorer sa vie, Développement personnel 10 Commentaires

Dans la catégorie, on refait tout du sol au plafond, je vous propose l’interview de Julien. J’ai la chance de le connaître depuis 2012 lorsqu’il est venu au séminaire Créez la vie que vous méritez.

Ce qui va vous plaire dans cette vidéo c’est :

  • comment Julien était au départ, jeune diplômé qui démarre dans la vie active et se prend une claque quand il découvre le monde du travail et un chef « à l’opposé du développement personnel » comme il le dit
  • insatisfait professionnellement, sa vie perso n’était pas au beau fixe non plus
  • la conversation qu’il a eu avec Philippe qui l’a convaincu de venir au séminaire (j’adore la réponse de Philippe)
  • le dur retour à la réalité après le séminaire quand il arrive le lundi matin au boulot et qu’il se rend compte que ses collègues, eux, n’étaient pas au séminaire
  • ce qu’il a fait concrètement pour changer de vie en prenant le temps
  • comment il a créé son activité en plus de son travail
  • le facteur qui a fait la différence dans sa vie (vous devriez faire exactement pareil)
  • ce qu’il a appris sur le chemin
  • la vie qu’il mène aujourd’hui

Cette vidéo est inspirante pour une raison : le parcours de Julien est clair mais pas simple. Il révèle en plus à la fin sa dernière réalisation qui est un pas énorme vers son indépendance financière.

Combien de fois avez-vous pensé « Je ne m’en sortirais jamais » ou « mais qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça !? » ?

Changez de vie est possible pour tous

Si c’est plus d’une fois ces 6 derniers mois, je suis persuadé que cette vidéo vous aidera.

En plus, Julien raconte une truc en particulier sur lequel je l’ai coaché et rien que ça, c’est une belle leçon utile à tous ceux qui veulent créer une activité et lancer un business.

J’adore comment Julien est lancé, plus le temps passe, plus il prend de la vitesse. Très vite, il aura créé une dynamique qui le portera et lui permettra, je l’espère, d’avoir des résultats exponentiels qui seront tout à fait mérités. Le temps le dira mais j’ai confiance en lui !

Commentaires 10

  1. Bonjour Michael et merci pour ce témoignage très intéressant ! J’ai moi-même connu un bouleversement dans ma vie après avoir lu le livre : « Devenez riche ! ». A l’époque, j’étais étudiant et je ne connaissais rien au domaine des finances personnelles. Pour faire simple, je dépensais beaucoup plus que ce que mes parents me donnaient chaque mois. Le problème, c’est que j’ai mis très longtemps à m’en rendre compte. Je suis tombé sur ton site un peu par hasard à l’époque et j’ai acheté ton livre que j’ai trouvé captivant ! J’ai suivi tous tes conseils et j’ai réussi à remettre de l’ordre dans mes finances personnelles. A la fin de mes études, j’avais presque réussi à épargner 5 000€ avec l’argent de mes boulots étudiants et de mes stages. Je te remercie Michael d’avoir écrit ce livre et d’avoir quelque part… Changé ma vie aussi !

    1. Post
      Author
  2. Personnellement, je pense que tout commence par le respect que l’on se porte à soi-même. Je m’explique, si vous avez la certitude de mérité une vie meilleure, une vie d’abondance où vous pourrez réaliser vos désirs les plus chers, vous allez mettre de l’avant les projets qui vous permettront d’y arriver.

    La base c’est d’avoir des objectifs et d’avancer vers eux. La vitesse à laquelle on avance n’est pas importante au début, l’Important demeure de tout simplement avancer vers nos objectifs.

    Par la suite, quand le processus sera bien enclenché, formez-vous sur les différents véhicules d’enrichissement (immobilier, Bourse, création d’entreprise, etc…) plus vos connaissances vont augmenter, plus la vitesse à laquelle vous avancez vers vos objectifs va s’accentuer. Vous allez voir rapidement un changement mais surtout vous de viendrez de plus en plus à l’aise avec votre nouvelle façon de vivre la vie.

    Allez-y, faites-vous confiance et faites vos premier pas vers l’indépendance financière.

    Martin

  3. qui peux me guider sur le chemin du ressenti emmotionnel car je me rend compte que je vois toujours se que les gens ne perçois pas joie envie animosité empathie jalousie peur angoisse convoitise escroquerie ect.. est ce une forme d humilité ou une ou un etat de liberté interieur?

    j attends vos avis??

  4. J’ai commencé la vidéo, elle est un peu longue mais ce jeune homme a bien agi et montre l’exemple à beaucoup d’entre nous qui n’osent pas se lancer!
    Félicitations à toi Julien et merci Michael pour le partage.

  5. Bonne démarche , très bien structurée .Je retiens qu’il n’a pas hésité à sortir 4000 euros de sa poche pour une formation .Julien sait investir sur lui-même .Alors , perso je n’aie pas cette réaction étant donné que je suis « frileux » sur la qualité des formations .Je me dit « si la formation est de basse qualité alors je jette 4000 euros en perte » .Toutefois , j’aie trouvé une alternative en tant que salarié faire une demande de DIF ou CIF .Et toujours bien viser sur la qualité de la formation à recevoir . Avantage , je sors rien de ma poche et je capte qd même quelques savoirs faire . Et je me suis arrêté là dans mes projets tandis que Julien montre bien les autres étapes à franchir ex: tester ses offres .
    Il existe une démarche (pas évidente) pour s’autonomiser , je ne la connais pas , ni ne la pratique mais au moins je sais qu’elle existe …

    1. Post
      Author

      C’est normal de vouloir utiliser les dispositifs et de s’assurer de la qualité des formations que l’on suit mais si ces 2 critères sont satisfaits vous devez foncer ! Je dépense 5 000 à 10 000 € par an de ma poche pour me former. Ceux qui hésitent à payer ne serait ce que 200 € de leur poche doivent s’interroger sur la confiance qu’ils se font dans l’utilisation de la formation.

  6. La transition entre les études et la vie réelle peut être brutale… Sinon, je l’ai toujours dit, je trouve qu’une activité en plus de son travail fixe est l’idéal pour s’enrichir, tant au niveau matériel que mental. Souvent, cette activité supplémentaire permet d’en apprendre autant voire plus qu’à son travail… Et puis c’est une roue de secours si l’on venait à se faire licencier également, il n’y a que des avantages à créer sa propre activité.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.