Pourquoi les gens pensent que télétravail c’est faire n’importe quoi ?

Michael Ferrari Démarrer un business 8 Commentaires

A sparrow's holidays / Vacaciones de un gorrión

photo credit: pasotraspaso

Télétravail ou indépendant = vacances toute l’année ?

Il y a une chose très intéressante qui se passe depuis que mon amie (d’ailleurs, si vous cherchez des services de traduction, ne cherchez plus vous avez trouvé !) et moi sommes en création d’entreprise (ou d’emploi pour être plus précis).

Il y a un couple d’amis que nous connaissons ici et nous les avions vu dimanche soir. On les revoit dans la semaine et ils nous demandent : « Alors, vous avez pu visiter la ville ? ».

Sur le coup nous n’avons pas vraiment compris ce que ça signifiait. En fait nous avons simplement expliqué que non car on travaillait ! Même si personne ne va nous engueuler parce qu’on a 10 minutes de retard, on continue à avoir un cadre.

Nous avons souvent des discussions avec des gens qui pensent ou assimilent le fait d’être indépendant ou de faire du télétravail avec le fait de ne rien faire. C’est assez rigolo et je dois dire que ça me fait sourire. Je pense que la plupart du temps ce genre de remarques est un témoignage autobiographique.

La plupart des gens manquent de discipline. Par exemple, pour une majorité de personnes il est assez inconcevable de travailler depuis la maison. Ainsi, bien souvent les gens témoignent et réagissent avec leurs vision des choses… influencées par leur expérience.

Si quelqu’un n’arrive pas à se discipliner pour travailler depuis la maison, couper les sources de distractions et produire un résultat, son expérience de cette forme de travail sera mauvaise.

Le fait d’avoir des horaires flexibles est à la fois un avantage mais qui comporte son lot d’inconvénients.

Tout d’abord, ce fait donne l’impression aux gens que vous ne travaillez pas. En effet s’il vous est possible d’aller faire une course longue entre midi et deux, il faudra bien travailler et produire. Idem pour aller accomplir des formalités en semaine : le temps utilisé sera plus ou moins récupéré à un autre moment.

Les avantages sont évidents : possibilités (presque) sans contraintes d’improviser son emploi du temps.

Les inconvénients sont bien présents : l’activité est pilotée par le besoin client et si une demande arrive, elle devient forcément prioritaire (dans les limites de la séparation vie privée/vie professionnelle). Ensuite, la grande liberté des horaires est tout de même liée aux horaires du client (s’il y a un échange nécessaire).

Puis, l’homme est un animal qui fonctionne avec des habitudes. Il est donc important de recréer des habitudes et notamment des habitudes horaires. Par exemple, même si je n’ai plus de temps de transport, je continue à me lever à 7 heures pour profiter de ma journée et de l’heure en or du matin (heure la plus productive).

Ce n’est donc pas l’anarchie. Simplement un mode de vie plus doux et plus libre.

A ce sujet, si vous pensez au télétravail, je vous recommande la lecture d’un ebook bien réalisé sur les avantages/inconvénients de ce type de fonctionnement ainsi que des liens vers un ensemble de sites bien pratiques ! Le guide est édité par Cyberworkers.com, une société qui propose du télétravail depuis 1996 !

Le guide vient de sortir.

Télécharger le guide sur le télétravail

Commentaires 8

  1. Gail

    Tout à fait d’accord avec ce billet ! Quand je pars rendre visite à mes parents, je m’arrange pour avoir le moins de travail à faire mais ce n’est pas toujours possible de n’avoir rien à faire du tout, comme tu le disais soit parce qu’il y a un délai à respecter pour le client, soit parce que les gens qui travaillent pour/avec toi te posent des questions et ont besoin d’éléments de réponse rapides pour pouvoir continuer leur travail. Il est très difficile de faire comprendre à l’entourage que j’ai certes une certaine indépendance dans le pilotage de mon travail, mais que je ne suis pas en vacances permanentes !

    1. Post
      Author
  2. SuperBlogueur

    Michael j’avais lu que tu avais déménagé pour un autre pays que la france à un moment mais je ne retrouve plus les articles où j’avais vu çà. Donc tu es indépendant à l’étranger maintenant ou revenu en France?

  3. SuperBlogueur

    Oh, juste un conseil Michael. Tes articles manquent de sous titre par paragraphe/grandes idées. Les gens ne lisent pas forcément tout l’article mais scannent et doivent donc tomber sur des sous-titres en gras tout au long de tes articles, surtout que tu as le courage de faire des articles très longs et argumentés.

    1. Post
      Author
  4. Typy

    Je ne suis pas indépendante, mais presque : j’étudie au Cned. J’ai souvent ce genre de réflexions, quoique ça tourne plus autour de « je me lêve demain moi » et de « j’ai du travail à faire ». Mais moi aussi ! On dirait parfois que la seule façon de conserver l’estime des gens c’est de faire semblant d’être toujours trop occupé pour eux…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.