Revue de presse – Koleos, Islande et crise

Michael Ferrari Revue de presse 3 Commentaires

1. 63.500 emplois supprimés en un jour

Chaque grande entreprise y est allée de son annonce. Voici le grand déballage.

La crise est certes bien là, c’est aussi une bonne raison de procéder « aux ajustements » nécessaires…

2. Islande : Le gouvernement démissionne

Sous l’effet de la crise le gouvernement était sous pression, le voilà qui démissionne. Après nous avoir vanté les mérites de l’Islande il y a quelques années voici le modèle qui tombe en pièces…

L’apprenti sorcier s’est brulé avec le monde de la finance.

3. Immobilier: la demande de logements neufs continue de se réduire, selon l’Insee

Rien n’y aura fait : ni les dé cohabitation, ni les divorces, ni l’arrivée (massive ?) d’étrangers avides de nos logements, non rien. La demande de logements neufs diminue…

Cependant, les entrepreneurs continuent de vouloir mettre à l’étude de nouveaux programmes: plus d’un sur deux pour les logements destinés à la vente, et près de trois sur quatre pour ceux destinés à la location désirent le faire, indique ainsi l’Insee.

Le niveau des stocks de logements neufs invendus reste « relativement stable », est-il ajouté.

Je ne sais pas si « relativement stable » correspond au graphique ci-dessous ou si quelqu’un continue à essayer de rassurer…

Source : http://www.agefi.fr

Voir aussi : Immobilier 2009 : Faut-il-acheter ?

4. Koleos, une affaire qui part en coui***

Marrant, cette histoire autour du nom du 4×4 de Renault qui signifierai « branleur » en grecque.

Ils n’en sont pas à leur premier coup, le nom de la Clio avait du être modifié pour l’Asie.

La question est : est-ce un bon buzz ?

Pour les non acheteurs, la marque parait un peu ridicule. Cela les conforte dans l’idée qu’ils ont bien fait de ne pas être client.

Pour les clients, ce genre de publicité n’alimente pas la fierté de posséder un véhicule de la marque.

5. Les oeufs de poules élevées en batterie disparaissent des rayons

Effet domino ? A l’approche de la chandeleur, le marché européen de l’œuf est en pleine révolution : l’une après l’autre, les enseignes européennes de la grande distribution tournent le dos aux œufs de batterie. Après Carrefour, Intermarché, Cora et Match en Belgique, l’ensemble des supermarchés néerlandais et suisses, Rewe et Aldi en Allemagne, Marks & Spencers, Waitrose et Co-op au Royaume-Uni, le géant britannique Sainsbury’s vient d’annoncer que les œufs de poules élevées en cage quitteront ses rayons en février. Est-ce la fin annoncée des œufs de batterie ?

La désaffection pour les œufs issus de l’élevage intensif progresse. C’est une excellente nouvelle.

6. Dardesheim, la ville qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme

L’Allemagne est en pointe sur les sujets autour des énergies renouvelables. Voici par exemple cette ville, qui utilise une combinaison de sources d’énergie alternatives pour être totalement indépendante et possède la plus grande éolienne du monde (qui alimente 4 000 foyers!).

Commentaires 3

  1. love bill

    J’apprécie beaucoup votre blog.
    En effet la disparition des œufs de batterie est une excellente chose. Il est aussi temps de s’attaquer au mythe du lait et de la consommation de viande qui détruisent notre planète à grande vitesse…
    Quand verra t’on un million de gens dans la rue pour défendre l’environnement ?

  2. JpJ

    Pour ce qui est des mythes alimentaires (rien a voir avec les mites !), je conseille à toutes les personnes soucieuses de la protection de l’environnement et de leur santé de ne pas manger de viande (ou alors le moins possible et la meilleure possible). Cela aura un effet positif sur votre santé (tapez « végétarien » sur un moteur de recherche), votre porte monnaie, et toute la terre agricole servant à nourrir des bêtes destinées à l’abattoir pourront nourrir plus de monde avec une consommation d’énergie réduite.
    Après le tri des déchets (fournis par la grande distribution !) il faut trier ce que nous avons dans l’assiette, notre survie en dépend.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.