Que feriez-vous si vous n’aviez plus à travailler pour de l’argent ?

Michael Ferrari Réussite et succès, Richesse et argent 11 Commentaires

Money!
photo credit: Tracy O

J’ai la chance d’organiser l’édition de janvier (dont les articles seront écrits en décembre) de « A la croisée des blogs ».

Le sujet du mois est donc : « Que feriez-vous si vous n’aviez plus à travailler pour de l’argent ? ».

C’est une grande question que chacun s’est posé au moins une fois lors d’une discussion autour du loto.

« Si je gagne, qu’est-ce que je fais ? »

Bien souvent, l’idée est vite chassée par le quotidien « Reviens à la réalité ! ». Pourtant sur Esprit riche, vous savez que ne plus travailler pour de l’argent est mon but. Je crois vraiment que la vie a beaucoup plus à donner que ce qu’en prenne la plupart des gens. (si ce n’est pas fait, je vous conseille la lecture du livre de Tim Ferriss)

La première chose serait surement de virer son boulot pour retrouver sa liberté. Vos collègues sont peut être sympa, votre chef agréable mais dans le fond, vous faites ça pour l’argent hein ?

La peur du vide

Si répondez non, je suis inquiet. Vous êtes atteint du syndrome de la travaillite aiguë. Vous ne pensez pas pouvoir vivre sans travail. Vous ne savez pas quoi faire de votre temps.

Je regardais un JT récemment qui annonçait le chômage technique dans une usine. On suivait donc les ouvriers pendant les premiers jours de cette épreuve. Ce qui m’a le plus frappé c’est qu’ils ne savent pas quoi faire de leur temps libre. Le travail et l’entreprise en particulier a tellement pris de place qu’il ne reste plus rien pour le reste. Ils sont inquiets pour leur avenir mais surtout ils ne savent pas quoi faire à part attendre. Attendre de savoir ce qu’on fera d’eux. Je trouve ça terrible.

Il est aussi courant de voir un gros gagnant au loto continuer à aller travailler normalement comme si de rien n’était. Je pense qu’on peut rester simple et changer de mode de vie.

Faites la liste !

Aussi, vous avez peut être remarqué l’apparaition d’une nouvelle page sur mon blog. Elle est baptisée « Ma grosse liste ». Cette liste contient , mes rêves, mes envies et toutes choses que je souhaite faire un jour.

Comme beaucoup de gens, il y a quelques choses que j’ai envie de faire et que j’avais en tête. Mais rien ne vaut le fait d’écrire, de relire, de mettre à jour et de faire évoluer une liste.

C’est donc pour cela que ma liste est ici, publique. Vous trouverez même un document téléchargeable pour créer la votre.

Pour revenir au sujet, si je n’avais plus besoin de travailler pour de l’argent, je remplirai ma vie avec encore plus d’activités dont j’ai envie. Ma liste actuelle est limitée, forcément , par le fait que je sais que je vais devoir continuer à travailler encore quelques temps.

Que feriez-vous si vous aviez 10 millions d’euros ?  Vous n’auriez même pas besoin de réfléchir à la manière de placer votre argent tant les intérêts rapportés seraient importants.

Que feriez-vous de votre temps ?

Il y a une réflexion qui revient souvent à propos de l’argent et du fait d’en avoir beaucoup : l’argent révèle la nature des gens. Si vous êtes un gros con (normalement vous ne le savez même pas et je vous rassure, ce n’est pas un état définitif 🙂 ), avoir plus d’argent ne fera qu’amplifier ce phénomène. Si vous êtes généreux, ce sera également amplifié.

La question du temps est centrale. Nous sommes tous ici, sur terre, pour une période limitée. Le temps est le facteur commun à tout le monde. Nous sommes tous égaux face au temps. Une minute pour moi est une minute pour Bill Gates. L’utilisation de ce temps est donc critique.

Dans l’idée d’utiliser au mieux mon temps voici ce que je ferais :

  • Déléguer toutes les choses ennuyantes : ménage, lessive et autres joyeusetés.
  • Trouver un moyen d’améliorer la vie des gens de mon entourage, de ma région. Pas besoin de me faire un procès d’intention, je ne pense pas qu’une cause vaut plus qu’une autre. Il ne s’agit pas d’opposer les SDF en France aux enfants d’Afrique. D’ailleurs elles ne sont pas exclusives non plus, aider l’un ne veut pas dire ne pas aider l’autre. Nous avons tous une sensibilité différente.
  • Vivre une vie incroyable. Je rêverais de pouvoir financer des projets fous comme une voiture écologique (quoi ça existe ?) ou encore la commercialisation de petits objets innovants.

Et vous, que feriez-vous si vous n’aviez plus à travailler pour de l’argent ?

Commentaires 11

  1. Stryge

    Intéressant, parce que justement, je ne sais pas ce que je ferai… Je suppose:
    – Reprendre mes études,
    – Faire plus de sport, parce que plus de temps,
    – Aider les autres,
    – voyager.

    Ta question est sympa, puisque c’est justement mon but d’être rentier dans 15 ou 20 ans, pour ne plus avoir la contrainte du travail que pourtant … j’aime bien. Du coup il faut réfléchir à l’après.

    En tout cas, merci pour ton blog !

  2. Gaby

    En parlant de la liste, cela me fait beaucoup penser à celle que Tim présente dans La Semaine de 4 heures.
    En est-ce inspiré, ou bien est-ce un concept commun en développement personnel? 🙂

  3. Aurelien

    Si je n avais plus a travailler pour vivre j aimerai bien participer a une mission humanitaire en Afrique. Ca fait tres cliche mais en plus de les aider je voudrais partager pour un temps le quotidien de ces gens qui vivent de presque rien et qui pour la plupart, j en suis sur, ne sont pas plus malheureux que nous.
    Aussi j en profiterai pour voyager beaucoup, je commencerai par passer quelques mois en Amerique du Sud, puis par la suite je passerai quelques mois en France et quelques mois a l etranger, fonction de la vie et des rencontres.
    Ah oui, derniere chose, et ca c est pas forcement evident, si je n avais plus a travailler j en profiterai pour prendre soin de moi, c est a dire faire du sport tous les jours ou presque, et manger sainement (tres difficile quand on travaille dans un bureau de par le fait qu on est limite dans le choix de son alimentation par l offre environnante et que le stress genere par le travail pousse a se faire plaisir lors des repas).

  4. Post
    Author
    Michael

    Merci pour vos commentaires.
    J’aime bien réfléchir à ça car cela reflète vraiment notre état d’esprit : sommes-nous prêt à arrêter de travailler ? Ce n’est pas si facile qu’il n’y parait !
    L’idée de la liste est assez répandue dans le développement personnel. Effectivement Tim Ferriss en parle mais je ne pense pas qu’il en soit « l’inventeur ».
    Donc pour répondre à ta question, je choisis les 2 🙂

  5. Adrien

    Hello,

    je pense que sur la question il y a quand même 2 cas de figure à distinguer:
    -le cas d’une rentrée d’argent régulière qui permette de vivre sans travailler (comme un salaire en gros…)
    -le cas d’une grosse rentrée d’argent soudaine (genre gain au loto)… qui, certes, devrait donner lieu à des rentrées d’argent régulière si c’est géré correctement.

    Personnellement je pense que j’aurais une réaction bien différente suivant le cas

  6. hanbeeloo

    je vivrais de mes rentes (je travaille beaucoup en ce moment pour ça!!). et le temps que je ne passerai plus à travailler, je le passerai avec ma femme, mon fils Eliott, ma famille, mes amis. J’assouvirais des envies que j’ai depuis longtemps mais que faute de temps…comme par exemple :
    – apprendre à jouer de plusieurs instruments de musique.
    – Faire plus de sport tous les jours
    – Lire, lire et lire encore…(j’ai pu m’y remettre un peu en suivant les conseils du réveil très matinal (05H30), je diminue en ce moment mes nuits de 15 mn par semaine
    – ouvrir un commerce de décoration d’intérieur
    – voyager et jouer sur les plus beaux golfs du monde

    J’aurais aussi très envie de donner de mon temps (et mon argent) aux gens qui sont dans le besoin. Envie de diffuser le bonheur autour de moi, de voir les sourires des personnes à qui on donne ces petits moments de bonheur.

    J’aiderais les personnes qui ont des projets ou idées originaux et qu’ils ne peuvent concrétiser faute d’argent.

    Allez j’arrête car ça pourrait être long, je vais plutot coucher tout ça sur la liste fournie par Mickael, auteur de Blog.

    Pour conclure,
    Quand tu ne travailles plus pour de l’argent, tu t’aperçois que la vie prend une autre tournure…
    Hanbeeloo

  7. Boréale

    Au sujet des ouvriers au chômage technique : il ne faut pas perdre de vue que l’angoisse est un paralysant extrêmement puissant… On peut avoir plein d’idées, plein d’envies… si l’avenir s’annonce très sombre et sans sécurité, on a les bras et les jambes coupés…

  8. kiri

    Bonjour, et quelque part désolée de remonter un post de 2008, mais la raison est simple je viens de découvrir ce blog, et je le parcoure avec délectation lol. Je voudrais revenir sur 2 passages qui m’interpellent, dans le cas de l’ouvrier en chomage technique, difficile dans son cas de gérer son temps ne sachant combien de temps il a justement avant une reprise. La plupart des activités se font avec un engagement (matériel ou moral) et entreprendre quelque chose qui sera douloureux d’abandonner, ce n’est pas le top.
    Le second passage est parmi beaucoup de commentaires où j’ai pu lire, je passerais plus de temps avec ma famille, ne pensez vous pas que justement le temps qui s’écoule entre ce reve n’est pas du temps perdu irrécupérable, et si par malheur la vie ne vous laissez pas le temps?
    Et pour finir justement puisque cet article date un peu et les commentaires aussi, ce serait intéressant pour ceux qui ont posté de savoir s’ils maintiennent le cap sur leur opinion initiale ou s’ils en ont changé?
    En tous cas ce blog est très riche en réflexion merci!

    1. Post
      Author
  9. guillaume

    Et voilà, c’est lancé… dans 2 ans environ, le temps que les locaux soient bâtis, j’aurai mon propre supermarché (en franchise, proprietaire du fond), aujourd’hui j’ai 27 ans et je peux dire sereinement que a 35 ans je serai « a la retraite »… et à ce moment là je ferais comme chacun d’entre vous : voyage, découvrir le monde, aider ceux qui ne peuvent se relever, et enfin faire le bien autours de moi, et tout ca, c’est en partie grâce a ton blog que je lis depuis quelques années déjà ! Alors Merci Michael pour tout ce que tu apporte aux autres comme recherche sur soi même, comme vision différente , et surtout, comment sortir de la course des rats..

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.