L’art de négocier son salaire

Michael Ferrari Esprit riche, Richesse et argent 22 Commentaires

Triple H & Umaga
photo credit: Snerkie

Le passage d’une année à l’autre est souvent le moment choisi par les entreprises pour ouvrir la table des négociations salariales. Parfois, la négociation se déroule lors d’un changement de statut ou de la forme du contrat.

Si négocier est un art qui demande un véritable travail, négocier son salaire peut se faire en suivant quelques principes simples. Voici l’histoire d’une amie qui a négocié son salaire. Si tout ne s’est pas passé pour le mieux, l’histoire se termine bien et vaut le coup d’être lue.

La voici de sa propre plume :

———————————————————————————————————————-

Petit résumé de la situation :

Je suis arrivée chez X en juin 2008 en qualité d’intérimaire, après une année d’apprentissage dans mon domaine et 6 mois d’intérim dans une autre entreprise (bon, on va pas chipoter, on va dire que j’ai un an d’expérience). Un projet devait sortir en fin d’année et donc, ils avaient besoin d’augmenter temporairement leurs effectifs pour mener le projet à bien.

Ce qu’il faut savoir, c’est que je ne suis pas non plus très regardante sur les postes, et donc j’ai accepté sans trop me poser de questions. Il faut dire que j’ai accepté mon 1er poste (décembre 2007) parce que c’était la période de Noël et que le chemin par lequel il fallait passer pour arriver au bâtiment dans lequel je travaillais s’appelait : les basses noëls… pas de commentaires.

Au début, cette situation me convenait MAIS on m’a toujours dit de faire attention à 3 choses :

L’intérêt du poste, le lieu et le salaire (dans mon cas, je cherche dans cet ordre, mais à vous de choisir le vôtre !). Mon ancienne collègue me disait que si le poste ne répondait pas à au moins 2 de ces critères, ce n’était même pas la peine de regarder.

Dans ce cas précis, le poste était très intéressant, mais loin, très loin de chez moi (plus de 3h30 de transport par jour) et pas très bien payé. Pour 6 mois, je me suis dit OK.

Au bout de 6 mois, ils avaient encore besoin de moi car (rayer les mentions inutiles):

– il restait du boulot à faire sur d’autres projets

– j’étais tellement compétente qu’ils ne pouvaient pas me laisser partir ( on peut toujours rêver, non ?)

– ils ne voulaient pas me faire de pot de départ (les radins)

– ils avaient un bureau inoccupé alors fallait bien y mettre quelqu’un (pfff)

Ils ont contacté la société d’intérim pour transformer mon intérim en CDD de 6 mois, mais n’étaient pas sûrs que cela passe pour décembre donc je n’ai pas cherché plus loin, j’étais déjà contente de rester et de ne pas avoir à chercher ailleurs.

Croyant en la bonté de la nature humaine, et suite aux spéculations de mes collègues, on était persuadé que si je passais en CDD, on m’augmenterait (car un CDD coûte moins cher qu’un contrat d’intérim).

Lors de mon dernier jour, la responsable RH me dit en passant : « C’est bon pour le CDD, maintenant on va voir si on peut le faire commencer dès lundi. » Super, je suis assurée de rester encore 6 mois. Connaissant les boîtes d’intérim, je me dis qu’ils vont me garder pour le mois de décembre et me laisser partir pour le CDD en janvier. Or en fait, lundi, la RH arrive et me dit : « J’ai ton contrat sur mon bureau, j’attends la signature du boss et c’est bon. » Bon, euh, tant mieux, mais quand est-ce que je peux négocier dans tout ça ? Je décide d’aller demander à voir mon contrat histoire de voir si ça me convient ou pas. Et là, première confrontation avec la RH…

Moi : oui, est-ce que je peux jeter un œil au contrat ?

RH : Oui bien sûr assieds-toi… alors on a gardé les mêmes conditions qu’avant (elle entend salaire, horaires, statut), vu que tu n’as pas d’expérience.

Moi (un peu estomaquée suite à la remarque sur le manque d’expérience) : hum, ok.

RH : Ca te va ?

Moi : oui (eh oui, je suis bête, je l’ai très mal joué la)

RH : bon, je t’appellerai tout à l’heure pour la signature…

Je sors, un peu dépitée, mais je ne dis trop rien. Après, je reviens signer mais ça se passe tellement rapidement que je ne signe qu’une partie des documents (et ce point là est TRES important pour la suite). Je signe uniquement la description de poste et pas le contrat en lui-même…

Je reviens à mon bureau, me rends compte de l’erreur et retourne voir la RH, qui est à présent en réunion. Je lui envoie un mail qu’elle ignore… Tant pis. En attendant, je signe mon exemplaire du contrat.

Le lendemain, je repense à tout ça, j’en parle avec des amies et là, elles me disent que je dois aller les voir si la situation ne me convient pas. Nous passons la soirée à me préparer à la confrontation. Mes amies jouent les rôles de mon responsable et de la RH.

Le lendemain, je vois une collègue pour sonder le terrain, lui poser des questions sur son salaire (sans le lui demander ouvertement bien entendu) et elle m’encourage à aller voir mon responsable.

Je me lance finalement, j’entre dans son bureau :

  • Bonjour Boss, je voulais te parler au sujet de mon contrat.
  • Bonjour, oui, tout va bien, non ?
  • Hum justement, je ne suis pas entièrement satisfaite des termes du contrat.
  • AH mais tu l’as déjà signé pourtant ?
  • EH bien en fait non.
  • Ben comment ça ?

 

    Là, je lui explique ce que je vous ai dit plus haut…
  • Et qu’est ce qui ne va pas avec ce contrat ?
  • Eh bien le salaire en fait. Je me suis renseignée, et dans mon domaine, je peux prétendre à plus que ce que vous m’avez proposé. J’ai comparé avec mes camarades de promotion, et je touche un salaire bien inférieur au leur. Et puis j’ai 6 mois d’expérience ici…Et j’ai un statut d’employée alors que je peux prétendre à un statut cadre.
  • Ah mais y a tout ca qui va pas ? Ca fait beaucoup…
  • Eh bien je ne demande pas beaucoup, je suis prête à faire des concessions sur mon statut, mais je ne peux pas en faire sur mon salaire.
  • AH mais on peut pas changer ça comme ça, …moi je veux bien mais y a une grille a respecter…
  • Oui je m’en doute. Mais bon je pense aussi au futur, et si j’accepte le contrat tel quel, je vais avoir du mal à négocier par la suite (bon, il s’en fiche, mais c’est pas faux)
  • Bon ben on va voir la grille.
    Il regarde et me demande combien je touche actuellement et combien je veux.
  • AH mais c’est que tu devrais toucher en fait ! La RH a pas réajusté ton salaire.
  • AH donc … ?
  • Ben faut qu’on voie avec la RH, mais normalement ça devrait être bon.
  • Ah oui ?
    Il va voir la RH et elle me convoque dans son bureau 5 minutes plus tard. Elle est assise à une table et me propose de m’asseoir mais je reste debout. Elle a posé le contrat sur la table.
  • Bon alors Boss m’a dit qu’il y avait un problème avec le contrat.
  • Oui (je reprends mes arguments : prix du marché, expérience)
  • D’accord, mais les conditions te convenaient avant donc je ne vois pas ce qui a changé entre temps.
  • Eh bien je n’avais pas encore eu le temps de me renseigner sur les prix du marché étant donné que je pensais avoir encore 1 mois d’intérim devant moi.
  • Ah mais c’est un peu tard, tu aurais du le faire avant, c’est à toi de connaître les prix. Tu aurais dû le dire quand on s’est vu en plus tu as lu le contrat avant de venir signer.
  • Oui, c’est vrai, mais je n’ai pas eu le temps de faire des recherches et je ne voulais pas prendre du temps sur les projets sur lesquels je travaille ici pour cela.
    Ah là, mon argument était imparable : je ne voulais pas empiéter sur mon temps de travail pour faire des recherches personnelles.
  • Bon ben si j’avais su, on serait resté en intérim alors, vu que les conditions te convenaient.(Et en plus elle me prend pour …)
  • Ah mais je ne serais pas restée non plus.
  • Bon là nous avons un problème. Le Big boss est absent pour 2 jours donc on ne peut pas négocier. Et tu ne peux pas rester si tu ne signes pas de contrat. (Elle pousse le contrat vers moi).
  • Ah, donc qu’est ce qu’il se passe ?
  • Eh bien il faut que tu signes sinon je vais devoir te demander de rentrer chez toi.
    (Gros blanc)
  • Dans ce cas, je préfère rentrer chez moi.
    (Re-gros blanc + yeux exorbités de la RH). Le boss choisit ce moment précis pour intervenir.
  • Non mais on va pas en arriver là, y a un contrat là ? Il est bon ? On peut ajouter une mention dessus en attendant le retour du big boss ?
  • Euh oui on peut faire ça.
  • Bon ben voilà, c’est réglé.
  • Bon ben tu signes en mettant « en attente de négociation salariale ». Ca te va ?
  • Ok.
  • Bon ben on va voir avec le Big boss, et on comprendra que tu veuilles rompre le contrat si on t’accorde pas l’augmentation.
  • D’accord. Merci.

Le vendredi, elle venait à mon bureau pour me faire signer le contrat avec mon nouveau salaire.

Conclusion : SI j’avais signé dès le début, je pense que je n’aurais même pas essayé de discuter. J’ai été honnête avec mon responsable, mais ferme. Quand il m’a parlé de la grille de salaire, j’ai constaté que ma demande était tout a fait légitime, cela m’a conforté dans ma position, et m’a donné plus de poids pour affronter la RH.

Elle a essayé de démonter mes arguments pour m’affaiblir mais cela n’a pas pris étant donné la légitimité de ma demande. Dès qu’elle a compris que je ne cèderais pas (le fameux ultimatum « Signe ou dégage ») elle a complètement changé son approche.

Attention, je savais qu’ils avaient besoin de moi pour des projets urgents, donc mon départ leur aurait coûté. Mon responsable le savait et ça a dû jouer en ma faveur.

Un seul conseil : bien préparer l’entretien, parce que sans cela, j’étais fichue. Je n’aurais pas fait le poids 15 secondes.

Commentaires 22

  1. TIteuff

    Bonjour Mickael,

    Moi j’ai un soucis légèrement différent, cela ne se situe pas au niveau du salaire mais plutôt au niveau du contrat en général. Il y a des clauses qui ne me paraissent pas claires et précises (une plus particulièrement) et j’ai demandé à les faire enlever ou les préciser avant de signer. On me rétorque que ce n’est pas possible. Il parait que c’est le même contrat pour tout le monde et c’est comme ça! le contrat n’ai pas modifiable. On me dit aussi que je n’ai aucune crainte à avoir; tout le monde a signé ce même contrat il n’y a pas de problème. En fait je suis Ingé Info et cette clause s’applique plutôt aux opérateurs techniques dans les usines et permet à la société de changer assez facilement (sans aucune précision) les taches, et attributions de l’employé. En gros on peut nous faire faire n’importe quoi. Mon responsable m’affirme qu’il ne me fera jamais faire autre chose que ce pourquoi j’ai été embauché. Et que si on lui imposait cela il quitterai la société ainsi que les autres membres de l’équipe.
    Tout ça pour poser une question: Il me parait incroyable (pour ne pas dire impossible) qu’un contrat ne puisse être modifié ?
    Je sais qu’ils ont beaucoup besoin de monde et ont du mal à recruter donc je suis en position de force et j’ai bien envie de leur dire de virer la clause. Mais en même temps je ne me vois pas (à peine arrivé) commencer à faire « des histoires » et j’ai pas envie non plus d’être catalogué « emmerdeur » ou « syndicaliste » alors qu’il n’en est rien.
    Je veux pouvoir également obtenir des chose dans le futur (mutation ou expatriation, changement de poste etc….) je voudrai pas que cela me ferme des portes juste pour une clause qui est certes un peu litigieuse mais qui a très peu de risques d’être utilisée.
    Désolé pour ce long pavé je voulais exposer clairement la situation.

    Tous les conseils sont les bienvenus, n’hésitez pas à réagir si vous avez un avis sur la question.

    Merci à tous
    Bonne journée

    Titeuff

    1. Post
      Author
      Michael

      Bonjour,

      Le contrat n’est pas modifiable car il a dû être validé par un avocat et que personne ne veut prendre le risque de le changer. Donc en théorie il l’est, en pratique c’est plus difficile. Tout dépend de la clause.
      Ensuite, le contrat n’est pas tout. Si tu fais ce qu’il faut, tu es en capacité de négocier ce que l’on te fait faire et ainsi de prendre l’ascendant sur le contrat. En pratique cette clause est-elle appliquée ? Je n’ai pas bien compris de quoi il s’agissait.
      Sinon effectivement il vaut mieux éviter de trop insister pour ce genre de choses si ce n’est pas incontournable.

  2. Damien

    Oui, en même temps maintenant, tu es quasi sur que, maintenant que tu as négocié, ton contrat ne sera probablement pas prolongé…

    Ton expérience est bonne sur le court terme mais est-ce qu’il ne vaut mieux pas négocier son salaire au moment d’un CDI?

    Je crois personnellement que si j’etais employeur, pendant les 6 mois de ton CDD, je rechercherais un jeunot fraichement chomeur qui me coutera moins cher que toi..(et en plus si il est dossile point de vue salaire, statut, etc…, je lui ferai un CDI).

    Je sais que mes remarques sont un peu méchantes mais c’est la dure loi de l’entreprise, toujours courber le dos…

  3. Kevin

    Très bon article, je suis presque dans ta situation sauf que moi ca vas pas tarder la négociation.
    Merci pour ton retour d’experience aux autres.

    J’en pense pas moins sur les RH qui hésite pas à casser ton salaire alors qu’on mérite vraiment mieux. Je trouve ca triste d’avoir à en arriver la, mais bon c’est comme ca.

  4. SuperBlogueur

    J’ai lu dans un livre qu’il ne fallait pas accepter un poste sans savoir ce que c’était. Il faut savoir exactement ce qu’on veut et quelles sont ses compétences, ses spécialités.

  5. Joris of meetatalent

    Bravo bravo,

    toi tu as l’art de la negociation, je transmet l’article a un collègue qui doit bientot passer son entretien annuel

  6. Celine

    Belle négociation, bravo! Bien sûr que la préparation compte, mais il ne faut pas négliger le côté psychologique: tu t’es sentie en position de force et sûre de toi et c’est ce qui t’a conduit dans cette négociation. Maintenant, ils savent à qui ils ont à faire!

  7. Yohan

    Bonjour,

    j’ai un soucis avec mon contrat d’interime.

    Je viens de signer mon contrat (sans avoir réfléchi plus que ça), mais après reflection le salaire ne me convient pas ( contrat déjà signer).

    Y a t-il un délai de rétractation pour renégocier ce point ou est ce trop tard?

    Merci

    1. Post
      Author
  8. Nom (obligatoire)

    Et comment tu peux gagner 6 mois de salaire à la fin de ton CDD?
    Simplement, si à la fin du CDD ils ne te gardent pas, alors il s’agit d’une rupture abusive de ton contrat de travail car ils doivent respecter un délai de carence entre une mission d’intérim et un CDD…
    Si il n’y a pas ce délai de carence, alors le CDD est considéré comme un CDI….!!!
    Bon après c’est vache de faire ça mais si tu n’a pas de scrupule ou qu’ils sont pété d’oseille et qu’ils ont pas été clean avec toi ne te gêne pas!
    Et puis c’est la RH qui va se faire taper sur les doigts si elle ne respecte pas le droit du travail…

  9. Nicolas

    Bonjour, je souhaite négocier mon(très probable) passage de CDD en CDI tout en sachant que je ne suis pas un pilier de la boite mais le seul à assumer cette fonction.

    Si je pars à cette période la boite aura des difficultés à retrouver quelqu’un correspondant au profil et aura de plus des sanctions en cas mal gérance (je garde l’effet de surprise pour que ça joue en ma faveur et les prendre au dépourvu, ils me prennent pour acquis je n’ai jamais eu aucune remarque à faire…).

    Bref je suis au salaire de base 1070eu net pour 35H / semaine mais je voudrai négocier à 1200 net en partant d’une base de négociation de 1300(car je ne souhaite pas descendre en dessous de 1200eu).

    Je sais que l’entreprise a les moyens et peut débloquer des fonds pour les « gros salaires », ma demande est-elle donc raisonnable? Merci d’avance !

    1. Post
      Author
      Michael

      Il manque des arguments réels pour négocier. Comment pouvez-vous aider votre patron à mieux faire tourner son affaire ?
      Quand aux difficultés supposées de la boite à tourner sans vous, pourquoi ont-il dans ce cas choisi un CDD et non pas un CDI pour pérenniser le poste ?
      Obtenir 1200 € ne semble pas impossible mais il va falloir trouver les bons mots.

  10. Nicolas

    à vrai dire mon CDD de 12mois s’arrête en juin(là ça aurait pu être bon pour trouver quelqu’un d’autre en cours de saison si je partais) mais ils m’ont dit qu’ils pouvaient me renouveler 6 mois supp. voilà pourquoi ça tomberai mal pour eux, vue la gestion olé olé je pense pas qu’ils ne se préparent à cette éventualité.(Par exemple il y a peu de temps ils n’avaient même pas de fiches joueurs sur qui joue dans quelle section si c’est pour dire…)

    Pour le patron c’est plutôt comment faire pour « continuer » à faire tourner son affaire sans problème, étant dans un club de Ligue 2, si la section dans laquelle je suis se retrouve mal gérée en cours de saison c’est éventuellement la perte d’homologation de cette dernière par la fédération.(ce qui aurait un impact financier sur l’équipe pro…)

  11. caroline

    Bonjour ,

    Je viens d’etre recrutee pour 2 mois d’interim , qui suivront 3 mois en CDD dans la meme boite avec une periode d’essai d’une semaine.
    La directrice de l’agence d’interim m’a donné une tranche de salaire pour ce poste allant de 1500 à 1700 brut avec des primes.
    Lors de mon entretien, grosse erreur j’omets de parler du salaire et le vendredi quand je commence le poste, vendredi,
    la directrice est la avec les contrats et un salaire de 1500 brut, le plus bas sans mention des primes. Elle me dit, tout simplement tu le liras et ensuite si vous avez besoin d’explication vous m’appeler.
    Je l’appelle et me dit c’est à vous de negocier s’il y a le mondre changement, je modifierai les contrats.

    Meme si je suis debutante pour ce poste, je m’attendais à un salaire plus élévé et non. On est mardi et je n’ai toujours pas renvoyer le contrat, j’aimerais négocier aujourd’hui avec mon boss, comment m’y prendre???

    Je sais une chose, les tâches à ce poste sont énormes et à grande responsabilités….

  12. RACHID

    BONJOUR
    Permettez moi de poser ma situation devant vous esperant avoir de l’aide de votre part.
    j’ete formateur a un office de formation proffessionnel ,apres des des retard de salaire j’ai quitté pour avoir un poste d’electricien dansune grande societé ,profil que j’avais pas eu d’intenetion puisque le salaire me plaisait par rapport a mon ex salaire.
    apres avoir travailler 5 ans je cherche a avoir le changement de status au moin par technicien comme des nouveau embochés . je veut pas rater la premiere occasion et je cherche les arguments sur les quelles je peut domender ce changement avec une augmentation de salaire.merci

  13. Lysamaffia

    Merci pour cet exemple , ce petit resume m’a mise en garde et savoir quoi dire lors de ma prochaine visite aupres de mon DRH..Je ne vais pas signer un CDI si il n’y a pas negociation salariale…

  14. Ana

    Bonjour,

    J’ai postule pour un poste de cadre et au moment de négocier le salaire, j ai accepte le salaire de 33ke sans réfléchir ni même négocier car j estimais que la proposition était juste. J étais tellement contente d avoir obtenu le poste dans la ville que je voulais que je n’ai pas cherhce a negocier.
    En rentrant le soir, je me suis rappelé que sur l’annonce, le salaire etait dans une fourchette de 35ke et 40ke.
    Puis-je en reparler sans perdre la face car maintenant malgré les efforts de ma boite, je me sens frustrée par cela même si mon compagnon me dit que cest correcte, je ne peux m empêcher de penser que j aurais pu obtenir la base soit 2000e de plus annuel.

    1. Post
      Author
      Michael Ferrari

      C’est déconseillé, cela vous ferait passer pour une personne qui ne sait pas ce qu’elle veut. En revanche vous pouvez renégocier à la fin de votre période d’essai ou à la fin de l’année.

  15. Bernard

    Bonjour ,

    Ma situation est un peu différente, c’est pour un stage de fin d’études . Lors de l’entretien la question de rémunération n’était même pas abordée et je n’ai pas osé le faire . Après quelques semaines, je reçois un mail expliquant que j’était accepté pour le stage mais sans aucune information sur la rémunération. Je me demande si c’est possible de demander par mail la rémunération proposée et comment l’aborder ( par mail , puisque l’entreprise est dans une autre ville ).

    1. Post
      Author
  16. Ia

    Bonjour,
    Pour ma part, je suis entrée en CDI par accord implicitement je dirai, car je continue à travailler mon boss m’a juste dit : ‘si tu veux continue’ .
    Toute contente, je n’ai pas songé à lui parler de mon salaire ni à lui demander un contrat écrit. Ce qu’il a fait jusque là c’est une fiche de poste. Et, après un an de travail je remarque que mon salaire n’a pas augmenté.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.