Gestion du temps : vous devez décider de ce qui est important et votre vie changera totalement

Michael Ferrari Améliorer sa vie, Devenez plus efficace 5 Commentaires

Gestion du tempsManquez-vous de temps ? Avez-vous l’impression que vous n’aurez jamais la possibilité de tout faire, tout voir, tout visiter ?

C’est normal. Le monde n’a jamais offert autant de possibilités.

Votre défi n’est pas tant d’en faire plus… mais MOINS.

Autrement dit, vous devez décider quoi faire de chacune de vos heures. Et vous n’en avez que 24. La gestion du temps n’est pas si compliquée après tout ?

Rendez-vous à l’évidence : vous n’aurez jamais d’une vie pour faire tout ce que vous voudriez, tout ce que vous devez et tout ce que les autres veulent que vous fassiez. Vous devez faire des choix. Et c’est une chose que l’on vous dit rarement en gestion du temps. Vous pouvez croire que vous pouvez tout gérer. Je suis là pour vous dire que non. J’ai le beau rôle !

La minute à partir de laquelle vous commencez à croire que vous pouvez relever tous les défis est la minute à partir de laquelle vous avez perdu la partie. C’est fini pour vous et vous allez vous retrouver à écoper une barque qui prend l’eau.

Mais alors, quelle est la solution ?

Laissez-moi vous donner quelques fruits de mon expérience et de mes recherches.

La vie commence dès que vous posez des limites, la gestion du temps c’est poser des limites

J’ai longtemps travaillé dans le monde du conseil / consulting et j’ai croisé des centaines de personnes dans de très nombreux contextes. La plupart d’entre elles ne sait pas poser des limites. Elles travaillent tard le soi et elles finissent par aimer ça car lorsqu’il ne vous reste plus que le travail, vous feriez bien de l’aimer.  Elles acceptent toutes les demandes même si elles ne sont pas d’accord. Elles s’écrasent pour la bonne cause.

Quelle cause ? La leur. Celle de leur carrière. Et s’il y a des périodes dans sa vie où ce sont des attitudes nécessaires, surtout lorsqu’on démarre, l’erreur est de croire que c’est la seule attitude possible.

Si vous ne connaissez pas ce secteur, il peut arriver qu’un client ayant lui-même fait le larbin, vous demande le vendredi soir à 18h de préparer un dossier nécessitant au moins 4h de boulot pour le lundi matin 9h. Et cela peut être une belle expérience de faire ça s’il y a un leader, une raison ou une motivation intrinsèque. La plupart du temps, c’est juste une lubie d’un éclairé frustré. Ma vie a changé lorsque j’ai appris à faire preuve de discernement sur ce point.

Autrement dit, travailler en plus n’était pas automatique. Mon chef/client devait me vendre l’idée (et il le sait). Contre-intuitif non ?

Ceux qui persistent avec cette attitude courent de gros risques : perdre leur famille (ou ne pas créer de famille) tout en n’ayant pas forcément une carrière satisfaisante ou particulièrement trépidante. Et je ne dis pas ça pour jeter la pierre car j’ai une sincère compassion pour toutes les personnes qui n’ont pas appris à mettre des limites dans leur vie. D’autant qu’elles savent bien le faire dans leurs projets professionnels.

Une fois que la phase où vous apprenez, où vous faites des bonds de géants, est passée vous devez réviser votre fonctionnement. Ces personnes vont se dire « si je refuse, je vais être mis de côté ». Elles ont peur d’être exclues. Qu’on pense qu’elles ne veulent pas travailler dur. Qu’elles font bande à part.

Mais qui pourrait bien vous dire cela ?

Quelqu’un qui sait encore moins bien gérer son temps que vous. Un chef ayant passé trop de temps au même poste ou cherchant à monter vite en vous pressant, une santé discutable, une famille éclatée et un poste somme toute peu enviable. Je caricature pour la bonne cause, évidemment c’est une généralisation.

L’équilibre vie/travail commence en vous. Il ne dépend pas de votre environnement, des circonstances de votre vie ou du nouveau pape. Il dépend de votre volonté à vous respecter. Vous avez vu ce qui est arrivé à Karin lorsqu’elle a tenté l’expérience ?

Si vous voulez gérer votre temps mais que vous n’êtes prêt à dire non à personne, vous êtes vous à l’échec.

Celui qui ne se respecte pas ne sera pas respecté

Pour que votre vie change, vous devez poser une limite.

Cette limite, s’il s’agit de votre temps, doit être claire comme « je finis le soir à 18h maximum » ou « je prends toujours le mercredi après-midi pour ma famille » ou « pas de travail le week-end ».

Vous devez décider de ce que vous VOULEZ et vous y tenir. Cela se traduira par vous respecter. Lorsque vous vous respectez, on vous respecte. Ceux qui ne se respectent pas ne forcent pas le respect.

Et il ne s’agit pas de DECIDER de se respecter. Tout le monde se fout de ce que vous avez décidé. Je préfère que vous veniez me dire « voici ce que je fais depuis x mois » plutôt que de me dire « voici ce que j’ai décidé » : ne me faites pas perdre mon temps 🙂

Il s’agit d’appliquer ce que vous avez décidé. Le véritable test n’est pas le matin sur la route pour aller au travail où vous vous répétez que ça ne va plus se passer comme ça, c’est au moment t lorsqu’on vous demande une n-ième fois quelque chose que vous n’acceptez pas au fond de vous.

Et vous savez le pire dans cette histoire ?

C’est pour le bénéfice de tous.

Vous, votre client, votre chef, votre famille, toutes les personnes impliquées bénéficieront d’une personne qui se respecte car vous serez plus productif et plus heureux au travail.

Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour tous les autres !

Faire respecter son temps, cela s’apprend

J’ai des mots durs, je le sais. Je pense aussi qu’il faut dire les choses. Que nous souffrons d’un monde un peu trop politiquement correct. Et la gestion du temps est devenue si critique, que je préfère être clair au risque de vous choquer.

Vous pouvez apprendre à faire respecter votre temps. Vous pouvez trouver ou retrouver un équilibre entre un métier prenant dans lequel vous donnez 100 % et une vie en dehors dont vous pouvez profiter. Je pense que toutes les organisations devraient s’intéresser à cela. Je pense que tous les décideurs devraient mettre en place des programmes pour développer l’efficacité zen de leurs équipes. C’est un avantage compétitif durable que d’avoir des personnes motivées, sereines et heureuses. Vous attirez naturellement les meilleurs. Vous conservez les meilleurs. Vous enchantez vos clients. Vous créez la vie telle que vous la voudriez.

J’ai animé récemment une conférence pour l’ISG et le public était captivé. Bien qu’étant divers et varié entre des étudiants en fin de cycle, des cadres à responsabilités et des dirigeants, tout le monde sait que le temps est devenu l’une des pistes de progrès capital pour une performance durable et saine. C’est l’un de nos avantages compétitif en tant que nation. Et c’est quelque chose qui n’est pas enseigné à l’école.

Et si vous développiez votre efficacité ?

J’organise une conférence en ligne gratuite mercredi soir à 20h. Je vais parler des clés qui permettent d’atteindre cet équilibre, de développer votre efficacité professionnelle, d’aller plus loin, plus vite sans se faire mal.

Laissez-moi votre prénom et votre email pour vous inscrire. La conférence n’est ni enregistrée, ni rediffusée. J’ai annoncerai une surprise ! Je suis impatient de vous y retrouver 🙂

Doublez votre efficacité, profitez de la vie

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Commentaires 5

  1. Une bonne manière d’aborder le sujet est de se demander: lorsque je vais mourir, qui sera autour de mon lit et qui aurai-je envie de voir? mes clients,? mes différents patrons ou collaborateurs? mes amis? ma famille? Quand on est clair avec ça, c’est plus facile de poser des limites et de savoir à qui et pour quoi on va consacrer son temps et son énergie. Bon, c’est un peu hard comme question (elle est toujours accueillie par un grand silence en séminaire ou en conférence, j’adore!), mais c’est structurant!

  2. Pingback: Revue de blogs de développement personnel de la semaine #13 | CULTIVEZ VOTRE POTETIEL

  3. Entièrement d’accord avec vous : « Ceux qui ne se respectent pas ne forcent pas le respect » . La gestion du temps commence en soi ,ça nécessite qu’on soit
    ce qu’on est. Plus on s’acharne à se détourner de la réalité plus on se fige sur ce qu’on fait, et l’impact se montrera de plus violent sur notre vie :que ce soit professionnel ou personnel.

  4. Bonjour, très bon article!
    Vous avez raison, mais la gestion du temps est un art de vivre , gérer son temps, c’est aussi y intégrer tout ce qui est enviable pour nous.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.