Gestion du temps : Comment terminer à 18h tous les soirs (ou presque) ?

Michael Ferrari Comment avoir le mindset pour réussir 3 Commentaires

gestion-du-temps-terminer-18h

Comment s’assurer de terminer son boulot à une heure fixe ?

Dans cette vidéo, je vous donne 2 clés simples pour mettre toutes les chances de votre côté.

Gestion du temps : terminer tôt le soir

Comment faire pour pouvoir partir tôt le soir ?

Il est facile de rejeter la faute sur son chef ou ses collègues et de leur reprocher de ne pas vous laisser faire.

Mon point de vue est simple : si vous apportez beaucoup de valeurs à vos clients, votre entreprise fera son maximum pour vous garder.

Et oui, cela veut aussi dire vous laisser partir le soir à l’heure que vous souhaitez.

Car reconnaissons-le, sauf urgence, vous restez probablement plus tard le soir que vous n’en avez besoin.

Vous avez peur d’être mal vu en quittant trop tôt (ou pire, il y a une pointeuse). Vous ne voulez pas vous justifier.

Mais le problème, c’est que vous subissez une double peine :

  • vous faites de la présence alors que vous avez déjà terminé de travailler et vous pourriez être à la maison ou faire un loisir
  • vous donnez une mauvaise image de vous car en restant sans trop en faire vous passez pour quelqu’un qui fait de la présence (et ça se voit)

N’est-ce pas ridicule ?

Il existe 2 clés pour partir tôt le soir. J’en parle dans cette vidéo.

Le frein N°1, c’est ce que vous croyez au sujet de votre travail ou de ce que devrait être le travail. Savez-vous que les entreprises de classe mondiale, celle qui excellent dans ce qu’elles font incitent leurs employés à ne pas travailler trop ou tout le temps ?

Elles ont compris que la gestion du temps c’est aussi ne pas s’épuiser à la tâche. Que le temps a un rendement décroissant et que ça ne sert à rien de presser le tube de dentifrice jusqu’au bout.

Seulement le problème ne vient peut être pas de vous mais de l’ambiance ou de la culture qui règne.

Regardez cette vidéo pour trouver comment faire :

Venez apprendre les techniques avancées de gestion du temps le 17 mai, cliquez ici

Commentaires 3

  1. Merci pour cette vidéo Michael, cela me rassure de voir que d’autres ne raisonnent pas avec une mentalité « à l’horaire ». Je pense que c’est une preuve d’intelligence.
    1/ En effet, ne pas respecter 1 et partir tôt c’est tendre la joue pour se faire gifler. La productivité est un investissement personnel, pas une durée fixée sur un papier.
    2/ Pour ce qui est du 2, effectivement on ne nous donne pas naturellement le temps pour des activités, il faut se le ménager soi-même, ensuite les choses s’organisent pour respecter la contrainte. Bien sûr il faut garder un peu de souplesse pour ne pas devenir un pointeur pur et dur. Lorsque l’on doit partir un peu plus tôt que d’habitude pour une bonne raison, je pense que ne pas se justifier avant que la question ne soit posée est une bonne stratégie, qui habitue l’entourage à une certaine flexibilité.

  2. Bonjour , je trouve que vous avez raison en disant que plus on s’acharne à produire alors qu’on en a pas envie , plus on ne produit rien. Le temps est un perle rare dont on ne dispose que 24 h par jour , l’utiliser à n’importe quoi est stupide . Merci en tout cas d’avoir éclairer nos lanterne.

  3. Je pense que c’est le rêve de beaucoup de gens en entreprise. J’utilise énormément cette méthode que cela soit pour chacune de mes activités avec la méthode pomodoro, et de plus fixer l’heure à laquelle je veux terminer. D’une manière paradoxale cela pousse à mieux choisir ses priorités et par ce fait d’être plus productif.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.