Déménagement – suite. Un des pires jours de ma vie

Michael Ferrari Divers 5 Commentaires

The Eiffel Tower and La Défense business distr...

Image via Wikipedia

Parfois la vie réserve des surprises. Ces surprises peuvent être bonnes ou mauvaises.

Lorsqu’une bonne surprise arrive nous avons tendance à penser que c’est un cadeau qui tombe bien, lorsque c’en est une mauvaise, nous pensons bien souvent que cela nous tombe dessus sans raison.

C’est un peu la situation actuelle. L’histoire de mon déménagement. Et en l’occurrence j’ai plutôt eu une mauvaise surprise. Tout ne s’est pas passé comme prévu.

Même s’il y a des choses plus graves dans la vie, tout ce qui touche à son logement est important. Voici donc l’histoire folle de mon déménagement (qui du coup n’est pas terminé).

A l’origine voici ce qui était prévu : je m’étais demandé comment réduire le coût de l’opération.

Pour déménager il n’existe pas 36 solutions : il y a le faire soi même ou le faire faire. Les 2 solutions étaient aussi chères sauf qu’en le faisant soi-même j’ai pensé pouvoir créer une synergie avec un autre besoin : celui opposé au mien.

Vu que je devais faire Paris Berlin, je me suis dit que des gens seraient intéressés pour faire Berlin Paris Berlin. Autrement dit, le profil qui peut être intéressé c’est un Français habitant à Berlin et qui souhaite récupérer ses affaires laissées en France. J’ai trouvé via un forum une personne intéressée.

Tout collait bien niveau planning et la personne semblait sérieuse dans sa décision. Je suis donc parti sur cette piste. Cela permet de faire la route accompagné, de faire une connaissance et de réduire le coût de la location. C’était donc une super idée et j’étais très content d’avoir pu goupiller tout ça.

Quand Murphy frappe…

Murphy a donc eu l’idée de montrer le bout de son nez. Je devais libérer mon appartement samedi lors de l’arrivée du camion, la locataire suivante devait arriver dimanche.

Seulement le camion n’arriva pas. La personne qui arrivait depuis Berlin avec son amie est tombée en panne dans la nuit de vendredi. Il est très difficile d’imaginer la galère par laquelle ils ont du passer. Ils n’ont pas dormi de la nuit et ont attendu une solution de secours.

Samedi matin, j’ai commencé à descendre mes cartons dans l’entrée de l’immeuble puis 2 amis sont arrivés pour m’aider. Lorsque la moitié des affaires était sortie, j’ai essayé d’appeler la personne et là j’ai appris (ou compris) qu’il ne viendrait pas. Il restait une infime chance pour qu’il arrive à trouver un autre camion mais en gros il a été impossible de faire réparer ou remplacer le camion.

J’ai donc eu un gros moment de panique…

Nous avons commencé par remonter les affaires dans l’appartement. Une vraie partie de plaisir.

Passé un certain temps j’ai accepté l’idée que je devais faire autrement et trouver un plan B. Il n’y avait plus d’espoir. Ceux qui venaient de Berlin devaient rentrer dimanche soir pour travailler lundi et ils avaient assez galéré pour le week-end. Il était hors de question de louer un camion de Paris pour faire le déménagement tout seul et de ramener le camion (car en fait contrairement à une idée reçue les agences de location ne permettent pas d’aller simple à l’international – même entre capitale).

Donc l’idée à germé que je devais passer par un déménageur. Seulement je ne savais pas combien de temps ça allait prendre pour en trouver un et je voulais avoir le temps de comparer les tarifs. Vu le week-end je me suis dit que il n’y aurait personne de disponible.

Voilà que nous avons cherché un garde meuble plus une camionnette pour déplacer le tout.

Le déménagement à finalement commencé à 17h une fois ces questions réglées. Il s’est terminé à 21h. Remise des clés de l’appartement à 20h30.

J’ai eu de la chance malgré tout dans cette aventure. Les 2 amis qui sont venus m’aider ont pu rester jusqu’au bout. Je ne sais pas comment j’aurai fait autrement. Tout est stocké, l’appartement est rendu. Cela décale mon arrivé à Berlin de quelques jours et va surtout augmenter le coût du déménagement.

Au final j’ai du faire face à une situation complètement imprévisible et il est clair que j’ai énormément stressé… mais tout fini bien.

J’ai quand même un fond d’urgence prévu pour cela et donc financièrement ça devrait aller. Il est clair que je n’aurai pas imaginé devoir utiliser l’argent du fond d’urgence pour un déménagement mais après tout, l’argent ça sert à ça : à s’éviter des ennuis.

Voilà donc la petite histoire de mon déménagement. Désolé pour la teneur « 36 15 my life » mais je pense que c’est une leçon de développement personnel. J’ai beaucoup de choses à apprendre car je pense que j’ai trop réagit de manière émotionnelle. Cela m’a un peu empêché d’aller de l’avant.

C’est là où la question de l’imprévisible entre en jeu : comment réagir face à l’imprévisible ?

Par définition, il est impossible de prévoir l’imprévsible c’est pour cela que les assurances existent. Dans cette situation la capacité de réaction et d’analyse sont primordiales.

A Berlin, bientôt.

Commentaires 5

  1. il est difficile d’organiser quelque chose en comptant sur des personnes que l’on ne connait pas.
    ça fait partie des risques. Faire des économies peut parfois réserver des surprises et nous exposer à l’imprévu.
    rien de grave si vous avez une réserve d’urgence, mais si c’est pas le cas, mieux vaut passer par un déménageur et payer le prix d’une prestation de professionnels.
    en ce qui me concerne, je ne supporte les situations comme celles que tu viens de vivre : la galère, entrainer avec soi ses potes et ceux qui vous aident, c’est très gênant.
    Mais cela ne restera qu’un mauvais souvenir quand tu seras installé. CE QUI NE TUE PAS REND PLUS FORT! tu voilà plus fort qu’avant Michael!!
    et puis d’ailleurs, si tout s’était bien passé, quelle anecdote nous aurais tu contée?….je suis sûr que tu aurais trouvé!

  2. Pourquoi dis tu que c’est un des pire jours de ta vie…?
    tu as trouvé une solution tout à fait acceptable donc tu peux être fier de toi pour cette capacité d’adaptation dont tu as fait preuve.
    Il est fort possible que dans quelques mois tu puisses sourire de cette mésaventure qui restera gravée en toi comme une expérience riche d’enseignements.

    Je ne peux que t’encourager dans la voie que tu as choisi, je déménage aussi dans quelques mois et tes préoccupations seront les miennes bientôt !
    Bonne continuation…

  3. Post
    Author

    La situation est réglée. Mes affaires sont arrivées aujourd’hui et, cerise sur le gateau, en bon état !
    Tout se met place pour être opérationnel bientôt.

    Il est vrai que la situation m’a beaucoup appris. Notamment qu’il est préférable d’externaliser ce qu’on ne sait pas le mieux faire.

  4. Bonjour Michael !!

    Je suis heureuse de découvrir votre site et ainsi vous lire aux travers vos expériences et les conseils que vous nous faites partager.
    Votre richesse commence par votre générosité et cela vous le démontrer parfaitement par l’intermédiaire de ce blog passionnant.
    Tenez !! je vous mets dans mes favoris pour prendre de vos nouvelles et explorer aux fils de mes besoins les informations nécessaires à un bon équilibre de mes finances.
    ….et j’en ai besoin !

    J’aime lorsque vous parler d’éducation en rapport à l’argent. De mon côté, je suis indisciplinée car je manque de cette éducation. Mon problème est une vision de l’argent complexe:

    1.je vois l’argent comme une formidable énergie me permettant de réaliser mes désirs, et en retour, me sentir comblée de ces désirs m’apportent à nouveau une énergie etc.. c’est l’ascension.
    2. et d’autre fois, l’argent me pèse ! je ne contrôle plus rien de mes dépenses, découverts, crédits, relevés de compte. JE refuse de prendre en main l’énergie de l’argent, de le regarder en face, de le contrôler et de ME contrôler.
    là c’est la cata ….

    Ce dont j’ai besoin, ce sont des structures et des bases méthodologiques pour apprendre à fonctionner avec l’argent. Je pense que je me sentirai riche avec cet enseignement.

    Si vous voulez bien échanger avec moi, je serai ravie.

    Je vous souhaite une belle installation sur votre nouveau territoire berlinois …
    Anna Magdaleina

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.