Ces scripts invisibles qui gouvernent nos vies

Michael Ferrari Esprit riche 8 Commentaires

J’adore l’esprit humain car c’est un outil puissant, complexe et basique à la fois. L’une des caractéristiques étonnantes, c’est notre capacité à vivre selon des scripts invisibles.

Par exemple l’un des scripts que j’ai eu il y a longtemps était : « on ne peut pas gagner d’argent et faire ce qui nous plait » qui est une autre manière de dire « travailler doit être ennuyeux et difficile ». Avec un tel script, mon cerveau ne voyait que les boulots qui correspondent à cela. S’il y avait une tranchée à faire, j’aurais pris une pelle et travaillé pendant des heures au lieu de chercher une machine pour le faire ou de le déléguer. Tout ceci pour être cohérent avec ce script !

Le fait de d’avoir cette croyance était très limitant et m’a attiré vers de nombreux postes qui incarnaient cette idée. Le meilleur job du monde, celui pour une île paradisiaque du côté de l’Australie qui avait fait parlé de lui, était une idée inconcevable pour moi. L’idée du travail, c’était un environnement avec de nombreuses contraintes où l’on faisait quelque chose de moyennement satisfaisant. Et j’ai eu raisons pendant quelques années 🙂

L’électrochoc arriva a la fin de mes études. Le cursus devait se terminer par un stage à l’issu duquel je devais produire un petit mémoire. Pour réaliser ce stage, j’avais décidé que ça se ferait sous forme de CDI et non pas avec une convention de stage. La différence ? Environ 2000 € par mois en plus. Si j’avais une idée préconçue du travail, je savais bien ce que « stage » signifie trop souvent : « low cost » pour faire exactement la même chose et donc j’étais focalisé sur cette idée. Mon premier poste était dans une énorme société de service que j’aurais pu appeler : le chaudron à désillusion. Vous y mettez en entrée des gens prêts à travailler et à avancer et vous retrouvez en sortie des quarantenaires moins bien payés que les jeunes diplômés et sans aucune motivation.

J’ai tout de suite été ami avec l’un d’eux. L’une des premières phrases qu’il m’a dit a complétement changé mon monde : « Maintenant que tu es sorti de l’école, c’est fini les choses intéressantes« . Bien sûr c’était sa réalité et nous avons eu de grandes discussions car lui avait au moins le mérite d’être honnête sur sa vision des choses. Mais cette phrase a changé ma situation, moi qui peu à peu commençait à rentrer dans le moule travail-couple-achat résidence principale un peu par dépit comme un bovin que l’on emmène à l’abattoir, voilà que les repères explosent. Il a raison, si je reste ici à accepter cela, c’est bien ce qu’il va se passer. Je ne suis pas resté et rien de tout cela ne s’est passé et ne se passera jamais.

Ce n’est qu’un script parmi tant d’autres. Et si vous avez un script qui dit « je ne serais jamais mince » ou « je ne peux pas être heureux en couple », à quoi ressemblerait votre vie ? Vous seriez certainement gros et seul 🙂

Ces scripts gouvernent nos vies et s’il peut être difficile de changer, le plus délicat reste encore de prendre conscience de nos propres scripts pour avoir une chance de changer. Ouvrez l’oeil.

Commentaires 8

  1. J’avoue que la claque que je me suis prise en sortant de l’école et en rentrant en société de service m’a choqué, je ne comprends toujours pas comment des personnes sont prêtes à arrêter leurs vies dans une entreprise.
    C’est peut être aussi une question de génération, car plusieurs de mes collègues (d’age similaire au mien) avait le même état d’esprit!

    Ps : si il faut faire une tranchée, je préfère le faire moi même. Car je considère cela comme du sport gratuit et utile!

  2. Je me retrouve dans ton article et dans le commentaire de gunday. Pendant mon école j’ai travaillé deux années comme ‘apprenti’ dans une boîte, j’avais choisi une petite PME dans un domaine qui m’intéressait parce que je pensais que ce serait stimulant et ça a été… chiant à mourir.
    A la fin de l’école je suis partie aux US (pour échapper au couplet « travail-couple-maison dans la région parisienne » qui ne m’attirait pas). Là ça a été la claque !

    Mon script c’était « tu ne peux pas sortir du moule », alors qu’en fait, si 😉

  3. Pingback: Ces scripts invisibles qui gouvernent nos vies | Communauté du développement personnel

  4. Hello !

    Je pense que l’intérêt des absurdité du genre « pensée positive » et « loi d’attraction », ben il est justement là. A force de se dire « ‘Je vais être millionnaire » par exemple, le subconscient finit par y croire et le script dont tu parles change.

    Il n’y a rien de magique. C’est juste que pour arriver à atteindre un objectif il faut deux choses : avoir la foi, et bosser. En ayant « simplement » la foi et sans agir, rien ne se passe. Et en travaillant sans y croire, on peut pas y arriver non plus.

    😉

  5. Je me souviens amusé du regard halluciné de mes collègues lorsqu’ils m’ont demandé mes perspectives de carrière et que j’ai répondu « je ne sais pas trop, mais ce qui est sûr, c’est que je dois m’y amuser. Si je m’ennuie, je pars ».

    on aurait dit que j’avais parlé Klingon.

    Mais même avec cette clarté sur ce que doit être ma carrière, j’ai parfois un vicieux sentiment de malaise de ne pas être stressé par mon job. Pourquoi est-ce que je suis serein 95% du temps alors que les autres stressent en quasi-permanence?

    Faut être en permanence sur ses gardes pour rester « zen et efficace ».

  6. je pense que s’il n’y avait pas ce site ensuite que d’autre site similaire, avec certain livre et video, je pense que je ne serais pas plus optimiste qu’aujourd’hui, j’avoue qu’aujourd’hui le seule effet de levier que j’exploite c’est vous (site, forum, commentaires, expérience) donc merci a vous toussent et j’attend la conférence avec impatience…

  7. Même si je n’ai pas eu de mal à passer des études au travail (j’éais en alternance) , je dois avouer que la SSII a un effet abrutissant très fort.

    Mais depuis que j’ai quitté mon boulot et lancé mon blog, je sui nettement plus heureux et épanouis. Il faut croire que au bout d’un moment j’en ai eu marre de ce script.

    J’en parle d’ailleurs dans mon article sur les modèles de réussite, je vous invite à y faire un tour.
    http://www.moutonbreak.com/metiers-sans-bureau-fixe/il-ny-a-pas-quun-seul-modele-de-reussite/

  8. Moi, je souhaite promouvoir un nouveau script pour toute personne qui quitte l’école. Il n’est écrit nulle part qu’un être humain ne puisse avoir qu’une source de revenus et doive se limiter au script travail-couple-achat résidence principale.
    Si vous êtes en situation d’emploi, offrez-vous dès le premier jour une source supplémentaire de revenus avec une activité accessoire qui vous stimule, qui vous permet de vous développer. Faites comme toute entreprise à succès, réservez 5% de vos ressources en argent et en temps pour votre avenir.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.