Acheter 10 appartements sans apport

Michael Ferrari Investissement immobilier 2 Commentaires

Acheter 10 appartements sans apport

Dans cette vidéo, on va parler de « comment acheter des appartements sans faire d’apport ? ». L’apport, c’est ce que la banque va souvent vous demander et c’est ce qui bloque la plupart d’entre nous, parce que pour épargner et réunir cet apport, il faut du temps. Cela limite donc le nombre de projets que vous pouvez faire.

Au total, j’ai réussi jusqu’à aujourd’hui à Acheter 10 appartements sans apport. Et je vais vous expliquer quelques clés qui m’ont aidé à convaincre la banque de me suivre et de me financer à chaque fois.

Je me souviens qu’une personne, qui voulait rejoindre ma formation en immobilier, m’avait déjà posé cette question : si elle pouvait acheter 10 à 15 appartements sans faire d’apport. Il voulait que je lui garantisse que ça allait être possible, et que s’il se lançait dans la démarche d’investir, il allait être tout le temps suivi par la banque.

Acheter 10 appartements sans apport

Alors, évidemment, c’est impossible, car je suis là pour vous inspirer, vous motiver, vous montrer des possibilités, c’est pour ça que je fais ces vidéos. Je ne suis pas là pour vendre du rêve, ni pour promettre des choses qui ne sont pas réalistes. La réalité dépend vraiment de ce que vous faites et de votre situation.

Cette personne, je ne la connais pas, ni encore sa situation. Il me pose sa question par mail, alors que je ne sais pas qui il est, d’où il vient, combien il gagne, combien il épargne, ses habitudes (bonnes ou mauvaises). Je ne connais même pas son état d’esprit : est-ce qu’il a un état d’esprit suffisamment fort pour aller convaincre une banque ?

Donc, c’est impossible de répondre à sa question. Mais je sais une chose en tout cas : par défaut, la banque ne souhaitera pas vous prêter l’intégralité de la somme. Elle va toujours demander à ce que vous mettiez votre apport, tout simplement pour réduire son risque.

Donc, qu’est-ce qui fait qu’une banque va vous suivre ou ne pas vous suivre ?

La banque va regarder plusieurs aspects, notamment votre profil en tant que personne. Est-ce que vous avez de bons revenus ? Est-ce qu’il vous reste assez à vivre ? Est-ce que vous avez tendance à épargner ? Est-ce que vous avez de mauvaises dettes, par exemple une voiture ou des crédits à la consommation ? C’est-à-dire, tout ce qui peut venir pénaliser votre situation et le reste à vivre.

Ils vont regarder tout ça et regarder bien entendu l’investissement que vous apportez. Est-ce que c’est un investissement qui a l’air intéressant ? Est-ce que vous l’avez présenté correctement ? Donc, une fois que vous avez compris ça, vous aurez compris que l’objectif, c’est de réaliser des projets qui seront rentables à chaque fois.

Mes projets sont rentables. C’est-à-dire que quand la banque regarde la situation de mes différents investissements, ils se disent « en réalité, il ne s’est pas lourdement endetté. Il est endetté parce qu’il a un crédit à rembourser, mais les revenus qui sont procurés par les loyers couvrent largement les mensualités et les frais annexes jusqu’à la fiscalité ». C’est l’approche générale.

Il faudra ensuite aller interroger différents établissements bancaires pour trouver celui qui va accepter de financer l’intégralité de votre investissement sans apport. C’est-à-dire que la banque va vous financer également les frais de notaire, voire les petits travaux éventuels que vous aurez à réaliser.

Donc, tout ça, vous devez apprendre à le faire :

– Bien présenter votre investissement ;
– Trouver un investissement qui soit rentable ou qui vaille la peine d’être financé, qui ne vous pénalisera pas pour la suite, mais vous permettra de pouvoir emprunter plus facilement auprès d’une banque, puisqu’elle aura vu que vous avez mené d’une main de maître le projet, qu’il est rentable et que ça fonctionne. Vous allez donc renforcer la relation de confiance que vous avez avec votre banquier.

J’ai remarqué d’ailleurs que souvent, les investisseurs cherchent beaucoup une banque partenaire au début. Et souvent pour le deuxième et le troisième, c’est plus simple, parce qu’on peut le refaire avec la même banque. Évidemment, il y a une limite parce que souvent les banques ne suivent pas sur plus de quatre ou 5 opérations.

Mais n’y a pas de vérité, car un investisseur par exemple a été suivi par sa banque sur les 17 opérations qu’il a réalisées. Certes, ce ne sont pas de gros montants, mais il a réalisé 17 opérations et avec la même banque.

En effet, il n’y a pas de vérité ; et ne partez pas avec, en tête, l’idée que la banque ne vous suivra pas parce que votre dossier n’est pas parfait. Mon dossier est loin d’être parfait. Je suis entrepreneur, et les entrepreneurs, on ne comprend pas trop ce qu’ils font et ils n’ont pas de fiche de paye. Donc, c’est loin d’être la situation idéale.

Par exemple, Crédit Logement, on me le refuse systématiquement et je suis obligé de faire une hypothèque à chaque fois. Mais tout ça, ce sont des détails. Le but, c’est de pouvoir développer votre patrimoine, mais aussi augmenter la valeur de votre patrimoine, la valeur de vos revenus alternatifs, autres que le travail, dans l’idée de vous libérer progressivement.

Voilà, si la vidéo vous a plu, je vais vous mettre un lien pour télécharger un guide sur l’immobilier. J’ai réuni toute mon expérience, et je suis aussi en contact avec de nombreux investisseurs. Il y a beaucoup d’échanges sur les réalités actuelles du marché, le financement, les affaires, les changements de réglementations qui évoluent en permanence.

z : quelles sont les bonnes approches pour investir et réussir ? Ce guide est gratuit et je vous propose de le télécharger.

Lien vers la vidéo youtube

Commentaires 2

  1. Bonjour Michael,
    Merci pour ces précieux conseils. N’oublie pas la base de tout pour les banques: le CDI!! Sans cela tu peux oublier tout projet en tout cas si tu es employé.

  2. Bonjour,
    une remarque tout de même, ne pas apporter d’apport n’est pas toujours la solution.
    sur mon 1er investissement, j’ai amené un apport, car le crédit sans apport était bien plus cher que le crédit du concurrent avec apport!

    Donc oui, au final, il faut une approche globale pour investir!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.